Home / Maroc / Le Covid 19 est-il à bout de souffle ?

Le Covid 19 est-il à bout de souffle ?

Covid-19À l’exception du continent africain, le nombre des nouvelles infections au nouveau coronavirus (Covid 19) a continué de diminuer dans le monde au cours de la semaine écoulée, a annoncé, mercredi 9 juin 2021, l’Organisation mondiale de la santé (OMS). « L’incidence mondiale des cas et des décès a continué de diminuer avec 3.718.944 de nouveaux cas hebdomadaires et de 73.807 nouveaux décès, soit une baisse de 15% et de 8% respectivement, par rapport à la semaine précédente », a indiqué l’agence sanitaire mondiale de l’ONU dans son dernier bulletin épidémiologique. Si l’incidence des cas de Covid a baissé dans cinq des six régions sanitaires de l’OMS, l’Afrique a signalé, de son côté, une augmentation des nouveaux cas.

Il y a eu exactement 65.943 nouvelles contaminations au  Covid-19 dans la région africaine de l’OMS la semaine dernière, portant le total à 3.563.825 cas. Il s’agit d’une augmentation de 25% par rapport à la semaine précédente. La région a ainsi signalé une hausse de l’incidence hebdomadaire des cas de plus de 20% pour une deuxième semaine consécutive. Dans le même temps, l’incidence des décès a augmenté pour une troisième semaine consécutive, bien qu’à un taux inférieur. Plus de 1.167 nouveaux décès ont été ainsi recensés sur le continent africain. Il s’agit d’un nombre similaire à celui de la semaine précédente, soit une augmentation de 2% (par rapport à une baisse mondiale de 8%). Plus généralement, l’incidence des cas a diminué dans cinq des six régions de l’OMS. L’Asie du Sud-Est (-31%) et l’Europe (-17%) ont signalé les baisses les plus remarquées du nombre de nouveaux cas au cours de la semaine écoulée. La Région des Amériques ainsi que celles de la Méditerranée orientale et du Pacifique occidental ont recensé des chiffres similaires à ceux de la semaine précédente.

(Avec MAP ) 

About Rédaction

Check Also

Le Covid-19 aggraverait le fléau du travail d’enfants

Un millions d’enfants risquent d’être poussés à travailler à cause de la pandémie de Covid-19, ...