Home / Economie & Entreprise / La sous-traitance, une industrie qui s’offre un salon digital 

La sous-traitance, une industrie qui s’offre un salon digital 

Placée sous le thème “l’industrie au cœur du développement économique”, la douzième édition du Salon International de Sous-Traitance d’Approvisionnement et du Partenariat “E-SISTEP 2021” a ouvert ses portes ce mardi 5 octobre 2021 à Casablanca.

sous-traitance Organisée sous format digital à l’initiative de la Fédération de l’industrie métallurgique, mécanique et électromécanique (FIMME), cette édition, qui se tient jusqu’au 07 octobre 2021, s’inscrit dans le cadre de la dynamique de transformation digitale qui ne cesse de s’accélérer, notamment en matière d’industrie et d’innovation. Ce salon, qui connaît la participation de près de 2.000 exposants, intervenants et visiteurs issus de 8 pays, constitue une occasion pour discuter des thématiques liées à la digitalisation et à son rôle dans les industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques (IMME), au regard de l’émergence des IMME 4.0 et son importance pour le renforcement de la compétitivité des entreprises industrielles. De par son envergure internationale, l’E-SISTEP a pour vocation de rapprocher les industries marocaines et étrangères dans le but de redynamiser le secteur et contribuer à sa relance.

Il donne l’opportunité aux entreprises occidentales de pénétrer de nouveaux marchés et aux entreprises marocaines et africaines de briller à l’international. Cette édition se distingue par un programme scientifique et technique qui se déroulera sur trois jours sous forme de workshops, panels et tables rondes et qui sera l’occasion pour les participants d’échanger leur savoir-faire et leur expertise, a affirmé le Président de la FIMME, Tarik Aitri. Plusieurs sujets d’actualité relatifs au secteur seront abordés, a-t-il fait savoir, citant à cet égard l’industrie 4.0, la décarbonation et l’utilisation des énergies vertes. Pour sa part, le Vice-président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Mohamed Bachiri, a souligné l’importance de faire le point, à travers ce salon, sur les enjeux liant les différentes fédérations industrielles et examiner les opportunités visant à développer l’industrie marocaine. M. Bachiri, qui a mis en avant les avancées du Royaume en matière d’industrialisation, notamment dans l’automobile et l’aéronautique, a insisté sur la nécessité de promouvoir le «Made in Morocco» et d’adapter l’entreprise marocaine à la logique d’industrie 4.0, laquelle permettra d’intégrer dans les processus de production un ensemble de technologies de pointe. Tenue sous l’égide du ministère de l’Industrie, du commerce, et de l’économie verte et numérique, cette 12e édition du E-SISTEP est marquée par la présence du Chef du bureau de liaison d’Israël au Maroc, David Govrin, et du Consul Général des Etats-Unis d’Amérique à Casablanca, Lawrence Randolph, qui ont pris part au salon aux côtés d’industriels marocains et internationaux venus d’Allemagne, d’Australie, du Canada, des Etats-Unis, de France, d’Israël, de Hong-Kong et de Pologne. Fondée en 1951, la FIMME a pour vocation de fédérer l’ensemble des synergies pour la bonne marche et l’essor des IMME et œuvre au quotidien pour la promotion et le développement du secteur.

MAP

About Rédaction

Check Also

Cet été avec Orange Maroc, roulez écolo !

Orange Maroc lance cet été les «Orange Tours écolo», une expérience low-tech pour recharger son ...