Home / Afrique / La BAD à fond(s) pour la Mauritanie

La BAD à fond(s) pour la Mauritanie

Le directeur général de la Banque africaine de développement (BAD) pour l’Afrique du Nord, Mohamed El Azizi, et le ministre mauritanien des Affaires économiques et de la Promotion des secteurs productifs, Ousmane Mamoudou Kane, ont signé, lundi 28 juin 2021 à Nouakchott, deux accords de don de plus de huit millions de dollars américains pour promouvoir l’emploi des jeunes et la gouvernance.

Banque Africaine de Développement
Akinwumi Adesina, PDG de la Banque Africaine de Développement.

L’appui de la BAD va permettre de mettre en œuvre le Projet d’appui à l’employabilité et à l’insertion socio-économique des jeunes vulnérables et le Projet d’appui à la gouvernance économique et à la gestion des investissements. Les deux accords de financement ont été signés au ministère des Affaires économiques et de la Promotion des secteurs productifs à Nouakchott, en présence de Malinne Blomberg, directrice générale adjointe de la Banque africaine de développement pour l’Afrique du Nord et responsable-pays pour la Mauritanie. Le premier don de quatre millions de dollars américains permettra d’améliorer l’insertion professionnelle de plus de 5 000 jeunes grâce à de nombreux services de conseil et d’orientation. Il offrira à 850 autres des formations qualifiantes et placera 450 jeunes en apprentissage en garantissant une proportion de 30 à 50% de femmes dans le total des bénéficiaires.

En outre, 700 jeunes entrepreneurs bénéficieront des opportunités générées par les chaînes de valeur dans différents secteurs économiques. Le projet facilitera enfin l’accès au financement pour les jeunes entrepreneurs par le biais de la microfinance. Le second don, de près de 4,3 millions de dollars, a pour objectif d’améliorer l’exécution et le suivi de l’investissement public et d’appuyer les organismes publics et parapublics chargés de la promotion des investissements privés en Mauritanie. Il accompagnera, dans le cadre d’une démarche intégrée, la réforme du code des marchés publics et contribuera à consolider les moyens de la justice transactionnelle. Il vise également à renforcer la sécurité juridique des opérateurs économiques et des particuliers par la délivrance d’un plus grand nombre de titres fonciers grâce à un appui à la direction générale des domaines et du patrimoine de l’État. La gouvernance fiscale sera aussi renforcée par un appui à l’amélioration des systèmes d’information de la direction générale des impôts. « Je voudrais louer le niveau de coopération qui lie notre pays au Groupe de la Banque africaine de développement. Ces deux signatures témoignent d’une coopération fructueuse et multiforme », a déclaré Ousmane Mamoudou Kane, le ministre mauritanien des Affaires économiques et de la Promotion des secteurs productifs.

«Ces deux nouvelles opérations se complètent parfaitement pour renforcer la dynamique de l’investissement, créer de nouveaux emplois et offrir de nouvelles perspectives aux jeunes», a souligné Mohamed El Azizi. «Le premier projet permettra de doter en compétences les jeunes sans emploi, non scolarisés et sans formation tout en impulsant une nouvelle dynamique d’entreprenariat. Il est en parfaite synergie avec le second qui contribuera à améliorer le déploiement de l’investissement public, à promouvoir l’investissement privé et à consolider la gouvernance foncière et fiscale. Ces deux opérations renforcent l’excellent partenariat qui lie la Banque africaine de développement à la Mauritanie», a confirmé Malinne Blomberg. La Banque africaine de développement intervient en Mauritanie depuis plus de cinquante ans dans divers secteurs stratégiques de développement, dont l’agriculture, la gouvernance, l’eau et l’assainissement, le secteur minier, le secteur privé, les transports et le social.

About Rédaction

Check Also

Africa’s Business Heroes en quête des startuppers demain

La Fondation Jack Ma vient d’annoncer l’ouverture des inscriptions pour le Africa’s Business Heroes (ABH). Les ...