Home / Maroc / Khadija Sakkat, une expression artistique philosophique, spirituelle et poétique

Khadija Sakkat, une expression artistique philosophique, spirituelle et poétique

Poétique, palpitant, merveilleux, éclatant, lumineux….C’est un carnaval diversifié de silhouettes auquel nous invite l’artiste-peintre marocaine Khadija Sakkat. En somme, les œuvres de cette professeur des sciences de la vie et de la terre déroutent, interrogent, dégagent de la poésie et de la spiritualité. Et comme toute artiste peintre abstraite digne de ce nom, elle favorise davantage les matières picturales notamment végétales.

Khadija SakkatObservatrice attentive du monde, Khadija Sakkat a su progressivement se libérer du poids des choses, dépasser le jeu des formes, des apparences, pour recueillir ce qui est au cœur des choses, choisir l’esprit du concret. Mais ses œuvres n’en ont jamais pour autant perdu leur saveur, cette véracité qui fait le regard toujours complice des choses avec lesquelles, elle entre en contact. C’est même l’origine et la raison d’être de son travail pictural dénonçant implicitement le matérialisme de notre ère provoquant la perte de notre âme.
C’est dire que l’œuvre de Khadija Sakkat favorise à la fois l’aspect extérieur par son harmonie des formes et des couleurs, et la résonance intérieure, celle de l’âme. Elle s’appuie sur son propre terrain fertile en thèmes et en sujets et fait appel à l’imagination, son précieux outil, lui accordant le premier rôle et l’autorisant à s’ébattre en toute liberté et fantaisie. Elle fait confiance également à ce riche substrat de matières variées qui couvent en elle dans les tréfonds de sa psyché et qui est fait de souvenirs, d’expériences marquantes, de rêves, d’idéaux, de toute une symbolique personnelle, nourrie de ses expériences.
De la condition de l’homme aux grandes questions de l’heure à travers le monde, en passant par la place de l’homme dans l’univers, sa finitude, sa disproportion, se manifeste l’immense filet de son expression artistique philosophique, spirituelle et poétique. Tout cela se bouscule sur la toile en voisinages inattendus, suscitant chez le spectateur la surprise et le questionnement. Son œuvre prend alors un caractère contemplatif tout à fait prémonitoire. Ces derniers travaux sont à l’image de la palette riche de cette artiste qui a depuis toujours inscrit son œuvre dans un processus favorisant l’évolution des mentalités, de la réflexion et donc de la spiritualité. Dans son univers, Khadija ressent ce besoin incessant de s’élever et d’avancer, lentement mais surement. Il est question d’une recherche perpétuelle de la profondeur de l’œuvre qui permet l’éveil spirituel.
L’œuvre de Khadija ressemble le plus à son âme comme à ses émotions, qui sont toujours à fleur de peau. La superposition des couches de couleurs, les nuances des tons insufflent un effet magique à ses œuvres. Des cieux tantôt violets, bleutés, rosâtres ou jaunâtres, veloutés ou satinés accentuent l’ambiance envoûtante de l’atmosphère. Des contrastes forts et harmonieux, distribués en équilibre sur la surface des toiles chargées de détails, surprennent le regard et participent à la singularité de l’ensemble.
Khadija SakkatL’expérience de son propre univers, qui apparaît souvent avec soudaineté, manifeste authentiquement et originairement l’œuvre qui perce le temps pour voir et percevoir. Ce temps est intuitif et semble d’abord donné comme un vécu de conscience et inconscience mêlées. Ce temps se veut également auto-psychique et nous embarque dans l’univers de Khadija au goût prononcé pour l’expressionnisme abstrait.
Techniquement, notre plasticienne manipule les divers ingrédients et fabrique ses propres agglutinants et médiums, selon les connaissances traditionnelles, dans toutes les techniques. D’ailleurs, elle est l’une des rares artistes qui se dédient à la matière végétale actuellement. Sur le plan plastique, Khadija intègre des formes de nature hétéroclite plastiquement (Sables, plantes, palmiers…) pour ainsi inscrire ses travaux dans un processus de combinaison, de mélange, ce qui implique de nouvelles relations entre composition, forme et figure.
La splendeur et l’élégance de ses œuvres sont le fruit d’un travail particulièrement humain. Sa sensibilité aiguë à l’atmosphère, la sûreté de la composition, le contrôle exceptionnel de la palette caractérisée par une tonalité sourde, contrebalancée par les couleurs, est tout simplement magnifique. Son travail présente une hyper sensibilité à la couleur, à la texture, à la lumière, à la forme, à la densité et même aux vibrations spirituelles du sujet choisi.
Il faut dire en fin que l’œuvre de Khadija Sakkat statue que l’harmonie des couleurs repose uniquement sur l’entrée en contact avec l’âme humaine et que cette base constitue le principe de la nécessité intérieure : la spiritualité.

Ayoub Akil

About Rédaction

Check Also

Amal El Fellah expose sa «Symphonie du Silence» à Casablanca

Du 20 au 27 novembre 2021, l’artiste-peintre Amal El Fellah expose ses œuvres récentes sur ...