Home / Economie & Entreprise / Ces applis qui génèrent des milliards

Ces applis qui génèrent des milliards

Les dépenses mondiales effectuées par les utilisateurs d’applis mobiles ont atteint des sommets au premier semestre, en s’élevant à près de 65 milliards de dollars, selon une enquête du cabinet d’études Sensor Tower.

applisLes boutiques en ligne opérées par Apple et Google ont vu leurs revenus s’envoler au moment même où les géants californiens font face à l’hostilité croissante de nombreux développeurs pour les strictes conditions qu’ils imposent sur leurs plateformes. Les chiffres préliminaires de Sensor Tower indiquent que 41,5 milliards de dollars ont été dépensés sur l’App Store d’Apple et 23,4 milliards de dollars sur Google Play entre janvier et juin.

Il s’agit d’une hausse de 25% par rapport à la même période l’an dernier. La plateforme de vidéos légères TikTok arrive en tête des applications ayant généré les recettes les plus importantes avec 920 millions de dollars pendant la première moitié de l’année, soit une hausse de 74% par rapport à la première partie de 2020. Elle devance le site de partage de vidéos YouTube, propriété de Google, où les utilisateurs ont dépensé quelque 565 millions de dollars. Les revenus liés aux jeux mobiles ont totalisé 44,7 milliards de dollars (+18%) de janvier à juin. « Bien que les dépenses des consommateurs pour les jeux mobiles progressent à un rythme moins rapide que l’an dernier, cela n’indique pas un ralentissement du secteur mais plutôt une normalisation après un pic d’intérêt lié aux circonstances extraordinaires de la pandémie de Covid-19 », a souligné Sensor Tower dans un article. Le jeu Honor of Kings, développé par le géant chinois Tencent, a été le plus lucratif du marché mobile, générant 1,5 milliard de dollars au premier semestre.

Le studio américain Epic Games, derrière le succès mondial Fortnite, conteste le contrôle étroit exercé par Apple et Google sur leurs plateformes respectives, notamment les commissions imposées aux développeurs. Epic a engagé des poursuites contre Apple, accusant la marque à la pomme d’abus de position dominante et demandant à ce qu’elle ouvre les portes de son écosystème mobile. Le groupe californien avait éjecté Fortnite de l’App Store lorsqu’Epic avait offert aux joueurs un moyen de contourner le système de paiement de la plateforme pour échapper au prélèvement des frais exigés par Apple. Un procès de trois semaines s’est tenu en mai. Son verdict est attendu cet été.

AFP

About Rédaction

Check Also

Pêche

La pêche, un secteur qui ne noie pas le poisson

Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés ont affiché, en termes ...