Câblage

Yazaki forme les futurs techniciens

Yazaki forme les futurs techniciens
  • Marocains partout
  • 27 Octobre 2016 - 15:34
  • MAP

 

Les premières formations en compétences industrielles ont débuté, mercredi dans l’usine de Yazaki, spécialiste nippon du câblage automobile, à Tanger, au profit d’une cinquantaine de jeunes de l’Oriental, dans la perspective de contribuer à la promotion de l’emploi au Maroc, à travers le développement durable des ressources humaines. Cette initiative, qui s’inscrit dans le cadre du projet «réduire la vulnérabilité économique pour une plus grande stabilité via le développement des compétences industrielles et les partenariats inter-entreprises» (REVIS), vise à faciliter la rencontre entre des jeunes et des entreprises opérant dans des secteurs porteurs, à même de contribuer à la promotion de l’emploi, au développement du tissu économique national et au renforcement de la coopération entre le Maroc et le Japon.

A cette occasion, l’ambassadeur du Japon au Maroc, Tsuneo Kurokawa, a souligné que cette initiative, lancée en collaboration avec l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (Onudi), l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle et l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (Anapec), vient renforcer davantage la coopération économique liant le Maroc et le Japon, en particulier dans le domaine de l’industrie, et contribuer au développement des ressources humaines marocaines.

Pour sa part, le directeur par intérim du service du développement de l’agribusiness de l’Onudi, Gerardo Patacconi, a souligné que cette initiative ambitionne de promouvoir l’employabilité et l’insertion professionnelle des jeunes marocains, à travers un système de formation professionnelle innovante et efficace, mettant en avant le caractère stratégique de la formation professionnelle pour le Maroc. Dans ce cadre, le responsable a affirmé que ce projet vise à renforcer les connaissances techniques et professionnelles des jeunes bénéficiaires, de nature à leur permettre de trouver un emploi décent qui répond à leurs attentes, à promouvoir un développement industriel et durable et à renforcer l’intégration économique du Maroc sur le plan régional et international.

De son côté, le directeur général de Yazaki, Redouane Kharibach, a indiqué que ces formations, qui s’appuient sur l’expertise technique d’entreprises industrielles évoluant dans des secteurs générateurs d’emploi, visent à renforcer les compétences des jeunes, en vue d’avoir une main-d’œuvre de qualité pour développer le secteur industriel et stimuler la croissance économique locale. Ces formations dans le domaine du câblage, qui bénéficient, dans un premier temps, à 50 jeunes hommes et femmes originaires de la région de l’Oriental, devraient profiter à 50 autres personnes dans les semaines à venir et qui seront tous insérés dans les sites de Yazaki au Maroc. Yazaki est l’une des entreprises majeures du secteur du câblage industriel au Maroc, avec trois sites de production sur le territoire et plus de 10.000 employés. Au total, près de 230 jeunes originaires de l’Oriental bénéficieront de formations techniques et professionnelles, élaborées sur la base des besoins du marché du travail, ainsi que d’un appui à l’insertion professionnelle dans le cadre de ce projet. D’autres formations en artisanat et en entrepreneuriat seront, par ailleurs, dispensées à 40 jeunes auto-entrepreneurs de la région.

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...