Home / Edito / Vive la France plurielle

Vive la France plurielle

Mustapha Abou Ibadallah

Vingt ans après son premier sacre chez elle sous la conduite de Zineddine Zidane et le coaching d’Aimet Jacquet, la France a épinglé dimanche dernier en Russie sur son maillot sa deuxième étoile de champion du monde. Une consécration largement méritée au vu du parcours sans faute  des Bleus en cette dernière édition du Mondial. Sortir l’Australie, l’Uruguay  et surtout l’Argentine de Lionel Messi et la Belgique d’Eden Hazard n’est pas, il faut en convenir, une mince affaire, loin s’en faut ! Rigueur défensive avec  Hugo Lloris et Samuel Umtiti et animation offensive avec Kylian Mbappe et Antoine Griezmann ont été les mots d’ordre des hommes de Didier Deschamps. L’expérience et la condition physique des Français ont, ainsi, joué  un rôle prépondérant dans ce couronnement planétaire.

France plurielle

Cela a été démontré  de très belle manière au cours de la finale contre la Croatie que les amis d’Olivier Giroud ont aisément remporté (4-2). Les Croates, certes fins techniciens, se sont montrés très naïfs en défense. Bien que, il faut le reconnaître, le coup franc qui a amené le premier but des Tricolores soit inexistant et que le pénalty accordé aux Bleus après visionnage de la VAR est quelque peu sévère! Mais tout cela n’enlève rien au mérite des Français mentalement et physiquement plus fort à l’image d’un Mbappé qui a crevé l’écran.

Certes les Tricolores, fidèles au système du 4-2-3-1 adopté depuis le début de la compétition ont peiné lors du premier Half mais ils ont réussi, grâce à leur hargne, à forcer le destin  et à inscrire deux buts sur des balles arrêtées (leur spécialité!). Ce coup de massue a anéanti mentalement les coéquipiers de Lucas Mdric lesquels se sont complétement effondrés laissant leurs adversaires faire la différence pour monter sur la plus haute marche du podium. Et pour ceux qui font la fine bouche, criant à qui veut bien les entendre que l’équipe de France est composée en majorité par des Africains disons leur que ceci est tout à l’honneur de l’Hexagone. C’est là où ces immigrés ont été intégrés et ont saisi une chance que leur ont refusée leurs pays d’origine. La France plurielle récolte ainsi le fruit de sa célèbre devise : Liberté, Egalité, Fraternité !

About Rédaction

Check Also

Agribooster

Avec Agribooster, l’OCP fertilise le Ghana

La filiale Afrique de l’Office chérifien des phosphates (l’OCP Africa) a déployé, récemment au Ghana, ...