Home / Edito / Veillée d’armes chez les Verts

Veillée d’armes chez les Verts

Mustapha Abou Ibadallah, Journaliste chroniqueur

À quatre jours des assises du Raja les pronostics et les supputations vont bon train quant au futur successeur de Rachid Andaloussi l ‘actuel président des Verts. Ce dernier, on le sait, avait pris la relève malgré lui après le départ précipité de Jawad Zyate. En effet, en l’absence de candidat à la succession de l’ex-patron de Jet 4 you, Rachid Andaloussi vice-président fut obligé de prendre les rênes du club casablancais. Et il faut dire que le mandat de Rachid Andaloussi fut des plus réussi puisque les Verts ont réussi à glaner deux titres majeurs, savoir la coupe de la CAF et, surtout le championnat arabe qui portait le nom de SM Mohammed VI. Le tout assorti de la bagatelle de plus de 7 milliards de centimes. Ceci a permis au président en exercice d’éponger les différentes dettes du Raja à plus de 70 pour cent.C’est dire que le futur patron du Raja prendra en mains un club au bilan financier satisfaisant, ce qui n’était plus arrivé depuis 2013.
Concernant les trois candidats en lice , il s’agit de Jamal Eddine Khalfaoui, Anis Mahfoud et Redouane Rami.
Leurs chances de succéder à Rachid Andaloussi sont plus ou moins égales même si les proches du club chuchotent que l’ex -secrétaire général, récent démissionnaire pour incompatibilité d’humeur avec l ‘actuel comité, est favori d’après les sondages.
Cependant Jamaleddine Khalfaoui a des atouts â faire valoir.Ancien gardien de but, ex-président du MCO section handball, cet ancien directeur de l ‘Office National du Thé et du Sucre a de solides relations tant au niveau national qu’international.Homme rompu aux méthodes managériales modernes, Jamaleddine Khalfaoui pourrait être le président idéal pour un club â la veille de devenir une société anonyme. Lors d’une récente sortie médiatique l ‘ex -keeper a notamment promis qu’ en cas de son investiture il s’engage à recruter deux joueurs de grands calibre et d ‘engager un Directeur Technique en la personne du stéphanois Christian Lopez. Par ailleurs il a promis d ‘octroyer annuellement 10 millions de dirhams à l’Académie du Raja et de remettre en marche le projet de Raja TV.
Anis Mahfoud, ancien secrétaire général, connu pour ses frasques au sein du comité, demeure un sérieux pretendant au poste de président des Verts Avocat de métier, Anis Mahfoud s’appuie sur trois axes pour arriver à ses fins: signer des contrats de sponsoring de haut niveau, bâtir une équipe capable de rivaliser avec les gros bras d ‘Afrique et revenir à la formation des jeunes.
Redouane Rami , proche de Mohamed Boudrika, prône quant à lui le renouveau en s ‘entourant de jeunes technocrates rajaouis issus du monde de l ‘entreprenariat et de la gestion pour mener le Raja vers des lendemains meilleurs.

About Rédaction

Check Also

Réchauffement climatique

Réchauffement climatique : est-il deja trop tard ?

Pénurie d’eau, exode, malnutrition, extinction d’espèces… La vie sur terre telle que nous la connaissons ...