Le jean marocain séduit Amsterdam

  • 21.04.2017 - 12:52

Au « Kingpins Show », organisé les 19 et 20 Avril 2017 à Amsterdam aux Pays Bas, le jean marocain a sorti le grand jeu. Une importante délégation de la filière Denim sportswear a participé à ce salon qui a connu 99 exposants originaires de différents pays et de plus de 3800 visiteurs.  L’enjeu étant de promouvoir […]


Le terroir marocain au cœur de Vérone

  • 11.04.2017 - 09:57

Pour la quatrième fois, le terroir marocain expose ses atouts au Salon «Sol & Agrifood» qui se tient du jusqu’au 12 avril 2017 à Vérone en Italie. La délégation marocaine qui participe à ce rendez-vous des professionnels de l’huile d’olive comptera des représentants de l’interprofession ainsi que des acteurs privés principalement du secteur oléicole, selon […]

Diaporama

Blogs

La Caravane de l’investissement fait escale en Finlande

Les atouts économiques du Maroc ainsi que les opportunités d’affaires et d’investissement qui s’offrent aux entrepreneurs MRE ont été au cœur d’une caravane en faveur des Marocains de Finlande, les 13 et 14 mai 2017 dans la ville de Turku (sud-ouest). Organisée par le Conseil consultatif fino-marocain en collaboration avec le Club des investisseurs marocains de l’étranger (CIME), cette Caravane de l’investissement a été l’occasion de pallier le déficit de communication et le manque de visibilité, souvent invoqués par des porteurs de projets, comme freins à leur décision d’investir dans le Maroc.

«L’objectif de cette initiative citoyenne est de pousser la diaspora marocaine de ce pays nordique à contribuer au développement de son pays d’origine», a déclaré Bouchaib Rami, président du CIME. La Caravane de l’investissement a déjà sillonné plusieurs capitales en Europe, au Moyen-Orient et en Amérique du Nord à la rencontre des Marocains du monde, a-t-il noté, soulignant qu’il s’agit de présenter à un parterre d’investisseurs potentiels les mécanismes d’accompagnement et de financement de leurs futurs projets.

«Le CIME s’occupe de tous les problèmes à caractère administratif, fiscal et bancaire, à même de faciliter la tâche aux investisseurs potentiels», a relevé M. Rami, qui a insisté sur l’orientation et l’accompagnement des porteurs de projets depuis la genèse de l’idée jusqu’à et après sa concrétisation sur le terrain. Les porteurs de projets ont eu l’occasion de s’enquérir auprès de spécialistes, membres de la Caravane, des mécanismes d’investissement et de financement et des mesures incitatives offertes, dont la Caisse centrale de garantie. Les représentants de la Bank Al-Amal, filiale de la Banque centrale populaire dédiée aux financements MRE, ont exposé de leur côté les mécanismes de soutien mis en place pour aider au financement et assurer l’accompagnement et la protection des investissements.

Rédaction (Avec MAP)

A Berlin, le cinéma marocain se conjugue au féminin

Le Centre cinématographique marocain (CCM) et l’Ambassade du Royaume du Maroc en Allemagne organisent jusqu’au 7 mai 2017, la « Semaine du Film Marocain à Berlin ». Placée sous thème « La femme et le cinéma marocain », cette grande manifestation destinée au monde culturel berlinois, aux médias et aux cinéphiles aura lieu dans la mythique salle de cinéma Babylone, inaugurée en 1929, indique un communiqué du CCM. Durant six jours, 16 films de long métrage seront présentés, représentant toute la diversité et la richesse du cinéma marocain. Il s’agit de « Adios Carmen » de Mohamed Amine Benamraoui, « Aida » de Driss Mrini, « Amours voilées » de Aziz Salmy, « Andromane…de sang et de charbon » de Az Larabe Alaoui, « Chaibia » de Youssef Britel, « Femmes hors la loi » de Mohamed El Aboudi, « La Cinquième corde » de Salma Bargach, « Mains rudes » de Mohamed Asli, « Malak » de Abdesalam Kelai, « Pégase » de Mohamed Mouftakir, « Petits bonheurs » de Mohamed Chrif Tribak, « Raja, Bent El Mellah » de Abdelilah El Jouahry, « Rock the Casbah » de Leila Marrakchi, « Secrets d’oreiller » de Jilali Ferhati, « Tawanza » de Malika El Manoug et « Zaynab, la rose d’Aghmat » de Farida Bourquia.

Rédaction

contributions

Chronique

Le pari fou réussi par Abdelhak Mendoça

Ils sont rares ceux qui savent que le RAC est l’un sinon le plus ancien club du Maroc. Crée en 1917 le Racing  Athlétic Club de Casablanca a été durant de longues années un acteur primordial et incontournable du championnat du Maroc avant  et post indépendance. La preuve en est que le club cher à feu Daniel Pilard, journaliste et entraineur, a été champion à trois reprises (1945, 1954 et 1972) avant de remporter une coupe du Trône en 1968 contre le Raja et d’accéder à une autre finale contre le Chabab de Mohammedia en 1972, finale qui n’a jamais été disputée. Le RAC a été, par ailleurs, vice-champion en 1962 et en 1965.

(suite…)


Raja : Bonjour les dégâts!

Il fallait être inconscient ou complètement fou pour espérer voir le Raja sacré champion. Car une équipe dont les joueurs ainsi que les staffs technique et administratif ont vécu une saison catastrophique, abandonnés de tous et ne touchant qu’au compte – gouttes leurs salaires et primes ne pouvait faire mieux que ce qu’elle a réalisé. Demeurer en course jusqu’à la 25eme journée avec tous ces problèmes est déjà une prouesse pour ne pas dire un miracle !

(suite…)

Chargement...