Home / Maroc / Tous en transe avec les Néo-Gnawa de Ayoub El Mourabit

Tous en transe avec les Néo-Gnawa de Ayoub El Mourabit

MUSIQUE – Plus motivé, plus déterminé, le Maalem gnaoui Ayoub El Mourabit rempile sur la scène musicale marocaine avec un nouveau projet, un nouveau concept le Néo-Gnawa. Il s’agit d’un voyage décoiffant à travers les polyrythmies et les chants de Gnaoua au croisement des musiques de la diaspora. Une émotion aux couleurs de la musique gnawa.

Néo-GnawaCette confrérie véhiculant la nostalgie du pur mysticisme auquel le jeune maâlem  Ayoub El Mourabit fusionne jazz, funk, blues, ska, gospel entre autres. En témoigne ces trois derniers singles extraits du même projet à savoir « La Smaha lik», «Foulani» et un morceau «sebti» revisité. Une première, ce savoureux mélange à la fois de tradition et de modernité est un projet inimitable, en ce sens qu’il possède une couleur très personnelle ainsi qu’une grande culture musicale pour exploiter au mieux une richesse hors pair, et parvenir à un résultat fédérateur. Soigné, «Néo-Gnawa» joue de tout ce talent. Sensationnel de la première à la dernière note, ce nouveau projet foisonnant d’émotions, d’idées et de joie de vivre, confirme d’abord que Ayoub El Mourabit est l’un des meilleurs maâlems de sa génération. Bref, qui se ressemble s’assemble, et ce projet est un assemblage de talents. Heureusement, c’est bien plus que cela, car c’est tenter de moderniser la musique des Gnaouas. Dans cette œuvre, elle est omniprésente et s’intègre parfaitement à un discours musical personnel qui n’a pas besoin de se faire violence. Pour Ayoub El Mourabit, la musique des Gnaoua, c’est évidemment une seconde nature. Vocalement, les voix des maâlems se prononcent comme une promenade sensuelle dans les grands filets du gospel. Soprano, mezzo-soprano, alto, ténor, baryton, et basse, les voix gospels et celles des mâalems gnaouis s’entremêlent pour offrir un rythm n’ soul envoûtant. « La Smaha lik», «Foulani» et «Sebti» nous rappellent qu’Ayoub El Mourabit est aussi un excellent chanteur, sans prétention mais très efficace. Cependant, ce projet s’adresse avant tout aux amoureux de la musique gnaoua et sa cambrure rythmique. Tous ses ingrédients font si bon ménage qu’on se demande vraiment pourquoi il a fallu attendre 2020 pour que sorte un tel produit.

Ayoub Akil

About Rédaction

Check Also

Raja

Le Raja champion du Maroc pour la douzième fois de son histoire

En remportant le championnat du Maroc à l’issue de cette saison exceptionnelle le Raja de ...