Le tourisme confirme sa reprise

  • Marocains partout
  • 19 Septembre 2017 - 08:36

Au Maroc, le tourisme semble repartir doucement. Un total de 6,5 millions de touristes ont visité le Royaume entre les mois de janvier et juillet 2017, en progression de 8% par rapport à la même période un an plus tôt, selon le ministère du Tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale. Le nombre des touristes étrangers (TES) a progressé de 13,5%, alors que les arrivées des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont augmenté de 3%, précise le ministère dans un communiqué sur l’activité touristique à fin juillet de l’année en cours.

Ainsi, les principaux marchés émetteurs du Royaume continuent d’afficher des progressions importantes, en particulier l’Allemagne (+11%), la Hollande (+7%), l’Espagne (+6%) et l’Italie (+6%). Les marchés touristiques émergents maintiennent également leur trend haussier avec +406% pour la Chine, +46% pour le Japon, +44% pour la Corée du sud, +23% pour les États Unis et +47% pour le Brésil. La même tendance positive est affichée au niveau des nuitées touristiques réalisées par les établissements d’hébergement touristique classés, soit une croissance de +17% par rapport à fin juillet 2016 (+21% pour les touristes non-résidents et +9% pour les résidents).

Cette hausse des nuitées a concerné toutes les destinations du Royaume, observe le ministère, précisant que les deux pôles touristiques Marrakech et Agadir maintiennent leur évolution en enregistrant une augmentation de +20% et +16% respectivement. Les autres destinations touristiques du Royaume ont affiché des bonnes performances, en particulier pour les villes de Fès et Tanger avec des hausses respectives de +38% et +26%. Les recettes générées par l’activité touristique des non-résidents au Maroc se sont élevées à 34,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin juillet, contre 32,97 MMDH un an auparavant, soit une hausse de 4,3%. Pendant le seul mois de juillet 2017, le nombre d’arrivées des touristes aux postes frontières a augmenté de 5,4% par rapport à celui de 2016 (+13% pour les TES et +3% pour les MRE), ajoute le ministère.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...