Home / Europe / Tarragone 2018 – Le Karatéka Abdessalam Ameknassi médaillé d’or

Tarragone 2018 – Le Karatéka Abdessalam Ameknassi médaillé d’or

Abdessalam AmeknassiJeux méditerranéens 2018 – Le Karatéka marocain Abdessalam Ameknassi s’est adjugé la médaille d’or du -60KG, samedi à Tarragone en Espagne, où se déroule la 18e édition des Jeux méditerranéens du 22 juin au 1er juillet 2018. Ameknassi a remporté cette médaille, en venant à bout du Tunisien Azzouazi Nader sur un score de (2-0). Après cette belle victoire, le jeune Marocain s’est félicité d’avoir offert au Maroc sa première médaille d’or, quoique le score ne reflète pas « vraiment » la difficulté de son duel face à son adversaire tunisien.

« L’entame du combat était très difficile. J’ai essayé de garder ma concentration et d’appliquer à la lettre les consignes de mon entraîneur et d’attaquer dans les moments opportuns », a expliqué Ameknassi, tout ému.  Pour sa part, Aicha Sayah (-50 kg) a laissé filer « « de justesse » la médaille d’or et s’est contentée de l’argent. En finale, Sayah avait en face d’elle la Serbe Jelena Milivojcevic qu’elle dominait (2-1) avant de craquer lors des dernières secondes du match et d’être rattrapée (2-2). Elle a été déclarée perdante sur décision des juges.  « J’aurais aimé décrocher la médaille d’or mais j’ai craqué lors des dernières secondes », a regretté Sayah. « Je continuerais à travailler avec acharnement et sérieux pour gagner une médaille aux championnats du monde et honorer les couleurs nationales », a-t-elle promis.

Les Jeux méditerranéens sont une compétition multisports, organisée dans le cadre du mouvement olympique, avec la reconnaissance du Comité Olympique International (CIO). Un total de 113 sportifs marocains dans 20 disciplines prennent part à cette édition qui se poursuivra jusqu’au 1er juillet. Comme à l’accoutumée, l’athlétisme s’accapare la part du lion avec 23 participants, suivi du football (18), du judo (10), du taekwondo (8), du karaté (7) et de la boxe (7), de la lutte, du golf et des sports équestres (5), du Beach volley (4), de la natation, du cyclisme et des sports boules (3), de l’haltérophilie, du triathlon, du tennis, du tir et de la pétanque (2) et de l’escrime et la gymnastique (1).

 

 

About Rédaction

Check Also

Suisse

La Suisse veut interdire la bi-nationalité au foot

Si le projet proposé par le secrétaire général de l’Association suisse de football (ASF) Alex ...