Home / Economie & Entreprise / Stokvis s’ensable au premier semestre 2016

Stokvis s’ensable au premier semestre 2016

Le groupe Stokvis, spécialiste dans l’importation et la distribution de matériel technique, a réalisé des résultats plutôt mitigé au premier semestre 2016 avec un résultat net consolidé en dégradation de 4,8% s’établissant à 15,4 millions de dirhams (MDH), relèvent les analystes de BMCE Capital Bourse. Ceci s’explique par la conjoncture sectorielle au premier semestre 2016, marquée par une baisse de 36% des écoulements du matériel agricole en raison d’une mauvaise campagne agricole nationale. Stokvis a toutefois profité d’une légère croissance des ventes des engins BTP tirée essentiellement par la reprise des grands chantiers et une progression de 34% des nouvelles immatriculations automobiles à 83 583 unités grâce aux effets du Salon Auto Expo 2016.

Dans ce contexte, Stokvis affiche des réalisations financières globalement baissières comparativement à la même période une année auparavant. En effet, les revenus consolidés ressortent en recul de 7% à 346,9 MDH (soit près de 40% aux prévisions s de BMCE Capital Bourse). Par Pôle, celui des engins a réalisé un chiffre d’affaires de 96 MDH (+70%), tandis que celui des automobiles a enregistré des revenus de 178 MDH (en ligne avec les objectifs du Groupe). Enfin et sur le Pôle agricole, le Groupe Stokvis parvient à maintenir sa part de marché et ce, malgré un repli de son CA de 36% (idem que le marché). A l’opposé, le résultat d’exploitation consolidé se redresse, passant de -4,2 MDH au premier semestre 2015 à 7,6 MDH.

Cette évolution s’explique, affirment les analystes de BMCE Capital Bourse, par une meilleure maîtrise des charges opératoires et particulièrement les achats et autres charges externes qui régressent de 10,3% à 309 MDH. De ce fait, la marge opérationnelle se fixe à 2,2%. Intégrant un résultat financier de -14,5 MDH contre -11,6 MDH à la même période en 2015 et un résultat non courant de 27,6 MDH contre 435.000 DH au 30/06/2015 relatif vraisemblablement à des produits de cessions d’immobilisations, le résultat net consolidé s’établit à 15,4 MDH en diminution de 4,8%. De facto, la marge nette se stabilise à 4,4% contre 4,3% une année auparavant. Au final et comprenant des intérêts minoritaires de -84.000 DH contre 35.000 l’an dernier, le RNPG ressort à 15,4 MDH (-4,1%). Par conséquent, la trésorerie nette limite ses pertes à -253,5 MDH contre -269,2 MDH à fin 2015. L’endettement net, lui, augmente de 0,5% à 468,9 MDH, fixant le gearing à 536,6% contre 648,7% au 31/12/2015.

.

About Rédaction

Check Also

Elsewedy Electric 

L’Egyptien Elsewedy Electric veut conquérir le marché marocain 

Le groupe égyptien Elsewedy Electric, spécialiste de l’efficacité énergétique, s’attaque aujourd’hui au marché marocain avec comme objectif d’explorer de nouvelles ...