Sonasid, une stratégie en acier

  • Marocains partout
  • 31 Mars 2017 - 09:21

Malgré une conjoncture difficile, le géant marocain de l’acier Sonasid a su maintenir sa performance affichant ainsi des résultats solides pour l’année 2016. C’est en substance ce qu’a annoncé, jeudi 30 mars 2017, Amin Abrak, Directeur Général de Sonasid. Pourtant, ce n’était pas gagné surtout que l’année 2016 été marquée par une dégradation mondiale des prix de l’acier sur le premier trimestre 2016 en raison de la volatilité de la billette, un marché national très tendu au niveau des prix sur premier semestre 2016, en recul de 13% sur l’année ainsi qu’une Surcapacité structurelle de l’industrie nationale de l’acier dans un marché de la construction en stagnation.

Avec un management solide et performant, Sonasid est parvenue à améliorer ses performances opérationnelles. Malgré un chiffre d’affaires recule de 12% à 3010 MDH, l’Ebitda s’est amélioré de 13% s’établissant à 123 MDH alors que le résultat d’exploitation redevient positif à 5 MDH. Le résultat net est, pour sa part déficitaire à -46 MDH.

« Même si le contexte sectoriel restera très concurrentiel, l’entreprise poursuivra ses actions de renfort en compétitivité pour consolider durablement sa rentabilité une excellence industrielle, une maîtrise des coûts et des intrants, un service premium et des opérations d’export », a affirmé Amin Abrak, d’un air serein et confiant. Dans un contexte complexe, Sonasid a l’ambition de consolider durablement son leadership en 2017 en développant la compétitivité (excellence industrielle, maîtrise des coûts et des intrants, optimisation des coûts énergétiques, amélioration des process), le leadership (déploiement du modèle de Sonasid distribution, consolidation du leadership qualité, service premium) et la diversification de ses produits, a conclu Amin Abrak, DG de Sonasid.

 

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...