La Samir, un dossier qui cale… encore et encore

  • Marocains partout
  • 05 Octobre 2017 - 08:31

Le dossier la Samir s’embourbe et s’enlise. Avant même d’avoir déposé son offre, le dernier candidat en date à la reprise de la Samir, un groupe chinois de Hong Kong, s’est aussitôt retiré faute d’avoir fournir la garantie exigée. Du coup, le juge-commissaire, qui a étendu encore le délai cette fois jusqu’au 9 octobre prochain, devra convoquer le syndic et les contrôleurs pour une séance d’examen du dossier qui vire à un interminable casse-tête judiciaire. L’affaire de la cession de la Samir a décidément été mal engagée dès le départ avec le choix de la liquidation judiciaire et un syndic dont les intentions n’ont jamais été explicites.

Le juge-commissaire a, rappelons-le, demandé une caution sur le pourcentage des offres reprise. Une condition qui n’a gère réjouit les candidats qui étaient en lice pour la reprise de la Samir en liquidation judiciaire en mars 2016. Certains avaient proposé des garanties personnelles. Au départ, le tribunal exigeait une caution bancaire avant d’y renoncer et exiger le dépôt d’un pourcentage de l’offre globale en espèces ou par chèque certifié.

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...