Marché des changes

Les réserves internationales du Maroc en hausse

Les réserves internationales du Maroc en hausse
  • Marocains partout
  • 27 Décembre 2016 - 10:01
  • MAP

Au Maroc, les réserves internationales nettes se sont élevées à 250,2 milliards de dirhams (MMDH) au 16 décembre 2016, en hausse de 12,5% en glissement annuel, a annoncé Bank Al-Maghrib (BAM).  D’une semaine à l’autre, ces réserves sont restées quasiment inchangées, précise BAM qui vient de publier ses indicateurs hebdomadaires au titre de la semaine allant du 15 au 21 décembre 2016. Durant cette semaine, le montant total des interventions de Bank Al-Maghrib ressort à 18,3 MMDH, dont une somme de 14 MMDH injectée sous forme d’avances à 7 jours sur appel d’offres et un montant de 4,1 MMDH accordé dans le cadre du programme de soutien au financement de la très petite et moyenne entreprise (TPME), relève la Banque centrale.

S’agissant du taux interbancaire, il s’est établi à 2,27%, alors que le volume des échanges est revenu de 3,9 MMDH à 3,6 MMDH une semaine auparavant. Lors de l’appel d’offres du 21 décembre (date de valeur le 22 décembre 2016), Bank Al-Maghrib a injecté un montant de 11 MMDH sous forme d’avances à 7 jours. Sur le marché boursier, le MASI, indice global composé de toutes les valeurs de type action, s’est apprécié de 3% par rapport à son niveau de la semaine dernière, portant ainsi sa performance depuis le début de l’année à 26,7%, indique l’institut d’émission, qui explique cette évolution par la hausse des indices sectoriels « Immobilier » (+8,1%), « Bâtiment et matériaux de construction » (+4%), « Banques » (+2,4%) et « Télécommunications » (+2%).

Concernant le rythme de croissance de l’agrégat M3, il s’est établi à 5,5% en glissement annuel, après 5,9% en septembre 2016, indique Bank Al-Maghrib, notant que cette évolution reflète principalement la baisse des comptes à terme de 1,1%, après une hausse de 1,6% un mois auparavant et la décélération de la progression des détentions des agents économiques en titres d’Organismes de placement en valeurs mobilières (OPCVM) monétaires à 3,5% après 4,1%. En revanche, la monnaie scripturale a marqué une progression de 8% après 7,5% et la circulation fiduciaire de 5,5% après 4,4%. Sur le marché des changes, le dirham s’est apprécié, au cours de la semaine du 15 au 21 décembre, de 0,76% par rapport à l’euro et s’est déprécié de 1,13% vis-à-vis du dollar.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...