Home / Maroc / Qui est Alifa Rifaat, cette féministe méconnue ?

Qui est Alifa Rifaat, cette féministe méconnue ?

Alifa RifaatLe géant du net Google rend hommage aujourd’hui à Alifa Rifaat, une grande dame, malheureusement peu médiatisée. Cette écrivaine arabe, née le 5 juin 1930, est décédée en 1996. Qui était vraiment Alifa Rifaat ? En effet, dans son roman « Distant View of a Minaret » [éd. Heinemann, 1983, non traduit en français], Alifa Rifaat, auteure égyptienne, censurée et très peu connue, évoque le sexe, la mort et la religion tout en faisant sauter les verrous du déni et de la défiance afin de s’attaquer frontalement à la misogynie au Moyen-Orient.

Ses nouvelles et romans ont été traduits dans de nombreuses langues, dont l’anglais, l’allemand, le néerlandais et le suédois. Sa traduction la plus populaire est son anthologie de nouvelles, Distant View of A Minaret and Other Short Stories, qui a été traduite en Anglais par Denys Johnson-Davies. Alifa Rifaat, de son vrai nom Fatimah Rifaat, porte son attention sur le rôle des femmes dans l’Islam traditionnel. Dans son autobiographie, elle décrit le manque d’affection de son père, et y voit la possible origine de son exploration des besoins et désirs des hommes envers les femmes. Dans le même ouvrage, elle ajoute que l’homme et la femme ne devraient avoir d’interaction sexuelle que dans un état serein afin de parvenir mutuellement à l’orgasme, qui renforce la foi en Dieu. Les écrits de Alifa Rifaat se centrent sur la détresse silencieuse des femmes dans la société patriarcale musulmane. Ses histoires prennent place dans l’Égypte provinciale. Elles traitent du sexe, de la mort, du mariage, de la masturbation, de la clitoridectomie, de l’amour, de la grossesse adolescente, du veuvage, de la mort, ainsi que d’autres thèmes controversés. La femme étant alors considérée comme un être purement sexuel, la libération de sa sexualité était (et est) crainte comme entraînant le fitna, c’est-à-dire le chaos dans la société. Malgré le fait qu’elle traite de tels sujets féministes dans ses écrits, Alifa Rifaat a conduit sa vie selon la manière musulmane orthodoxe et elle n’a jamais milité pour la révolte des femmes contre la société patriarcale.

About Rédaction

Check Also

chambre espagnole

Le 9e tournoi de golf de la chambre espagnole gagne son pari

Après une éclipse d’une saison due à la pandémie de Covid, le tournoi annuel de ...