Home / Maroc / Quand l’OPM joue la vie en rose

Quand l’OPM joue la vie en rose

Pour le sixième concert des Jeudis de l’OPM, l’Orchestre Philharmonique du Maroc célèbre le printemps en musique, avec un concert de musique de chambre inédit, dédié aux cuivres. Instruments généralement relayés au fond de l’orchestre, le Cor, la trompette, le trombonne et le tuba prennent cette fois-ci le devant de la scène. Et, pour accueillir le beau temps, Ayoub Sarhrout (Cor), Mohammed Aftahi (Trompette), Idriss Touhami (Trompette), Abdelali Lemaalem (Trombone) et Fouad Ould Aicha (Tuba) proposent un bouquet de reprises des airs les plus connus du XXe siècle. Musiques de films, chansons à texte d’Edith Piaf, rythmes jazzy de Didie Gillepsie, les cinq musiciens vous proposent un florilège détonnant et moderne ! Les concerts des Jeudis de l’OPM, en petite formation permettent de découvrir ou de redécouvrir les chefs-d’œuvre de la musique de chambre dans une ambiance intimiste, et favorisent ainsi les individualités artistiques. A Marrakech c’est à l’Auditorium Pierre Bergé qui accueillera un concert le Samedi 14 avril 2018.  A Casablanca, cet événement se déroulera à l’Auditorium de l’EIMD le mardi 17 avril alors que l’Auditorium de l’EIMD de Rabat réunira, le jeudi 19 avril, les mélomanes.

OPM est aujourd’hui composé de 80 musiciens, essentiellement marocains, sélectionnés parmi les diplômés des grands conservatoires marocains et européens. L’OPM a énormément contribué à valoriser le statut de musicien marocain, en permettant à ses instrumentistes de vivre de leur art. L’Orchestre Philharmonique du Maroc a atteint aujourd’hui la maturité qui lui permet de jouer les plus grandes œuvres du Répertoire Classique. L’OPM est un orchestre de son temps puisqu’il a participé à des créations d’œuvres contemporaines. Ainsi, le public a pu l’entendre interpréter diverses symphonies (symphonies de Beethoven, Tchaikovski, la Symphonie du Nouveau Monde de Dvorak). Il s’est également illustré dans le répertoire lyrique avec la représentation d’opéras incontournables, comme Carmen, La Traviata, L’Enlèvement au Sérail, Tosca, Les Noces de Figaro… Orchestre de son temps, l’OPM a participé à des créations d’œuvres symphoniques (des compositeurs Jalloul Ayed et Ahmed Essyad), et a accompagné des solistes de renom (Laurent Korcia, Xavier Phillips, David Grimal, Abdel Rahman El Bacha, Paul Meyer, Régis Pasquier,Gilles Apap…). Il s’est enrichi grâce à la rencontre et au travail avec des chefs de grand talent. Parmi eux : Enrique Batiz, Laurent Petitgirard, Michel Piquemal, Gorka Sierra, Benoît Girault, Olivier Holt…

About Rédaction

Check Also

Coupe du Trône

Coupe du Trône : Et si la finale opposait le Raja au Wydad ? 

Loin de nous l’idée de minimiser de la valeur du Wydad de Fès, équipe de deuxième division et encore ...