Construction

Quand le bâtiment stagne…

Quand le bâtiment stagne…
  • Marocains partout
  • 21 Octobre 2016 - 14:59
  • MAP

Les ventes de ciment, principal indicateur du secteur du Bâtiment et travaux publics (BTP), sont restées quasiment inchangées à fin septembre, comparativement à la même période un an auparavant, après une hausse de 2,1% un mois plus tôt et une baisse de 1,4% à fin septembre 2015, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), relevant du ministère de l’Economie et des finances.

Ces ventes ont enregistré une hausse de 3,4%, en glissement annuel, au titre des deux premiers mois du troisième trimestre 2016, avant d’être soldées au terme du même trimestre par un recul de 3,9%, en raison d’une baisse de 19,1% durant le mois de septembre, sous l’effet, notamment, des vacances de l’Aid Al-Adha, précise la DEPF dans sa note de conjoncture d’octobre 2016.

S’agissant du financement des opérations immobilières, le volume de l’encours des crédits alloués au secteur s’est accru de 2,1% à fin août 2016 à plus de 246 milliards de dirhams, après une hausse de 2,9% un an plus tôt, souligne la DEPF, notant que ce volume a tiré profit de la progression des crédits accordés à l’habitat (+5,4%), atténuée par une baisse de 5,5% de ceux attribués à la promotion immobilière.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...