Avec Noor IV, le solaire brille sur le Maroc

  • Marocains partout
  • 03 Avril 2017 - 09:46

SM le Roi Mohammed VI a procédé samedi 1er avril 2017 au lancement des travaux de réalisation de la quatrième et dernière tranche du programme solaire Noor à Ouarzazate dont la capacité totale atteindra 582 MW. Le projet qui sera développé sur une superficie de 137 Ha est d’une capacité de 72 MW et utilisera la technologie photovoltaïque, « polycristallin avec un système de tracking à un axe », comme l’explique Masen, l’agence publique chargée du pilotage de la stratégie marocaine du développement des énergies renouvelables. La maturité de cette technologie dans un marché en forte croissance en fait une solution très compétitive pour le Maroc

La réalisation de Centrale Noor Ouarzazate IV s’inscrit en droite ligne des engagements internationaux du Royaume relatifs à la baisse des émissions de gaz à effet de serre et de son objectif majeur de porter la part des énergies renouvelables dans le mix électrique national à 52% à l’horizon 2030. La quatrième tranche du programme solaire Noor Ouarzazate nécessitera un investissement de 750 millions de dirhams, dont 659 millions de dirhams financés par KFW, Bankengruppe. La centrale Noor Ouarzazate IV, dont la mise en service est prévue pour le premier trimestre 2018, sera développée dans le cadre d’un partenariat associant Masen, acteur central des énergies renouvelables au Maroc, et un consortium d’opérateurs privés mené par le groupe ACWA POWER et sélectionnée suite à un appel d’offres international. La phase d’exploitation sera opérée, selon un schéma de production indépendante (Independent Power Production – IPP) tripartite intégrant l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE). Le tarif de sortie du kilowattheure de Noor Ouarzazate IV s’établira à 0,44 dirham, coût parmi les plus compétitifs jamais obtenu sur le marché mondial du photovoltaïque.

Le taux d’avancement des travaux de la deuxième et troisième centrale du complexe solaire Noor (Noor II et Noor III), lancé par le Souverain le 04 février 2016, ont atteint, respectivement, les 76 et 74 % et adoptent également le schéma de production IPP. D’une puissance de 200 MW, la centrale Noor II est développée sur une surface maximale de 680 ha, sur la base de la technologie thermosolaire (CSP), avec capteurs cylindre parabolique. Pour sa réalisation, plus de 3.870 employés ont été mobilisés à ce jour, et 53 entreprises interviennent pour sa concrétisation, dont 43 entreprises marocaines. La centrale Noor III est, quant à elle, développée sur une surface de 750 ha en utilisant la technologie thermosolaire (CSP) avec Tour, et aura une puissance de 150 MW. Plus de 2.520 employés ont été mobilisés à ce jour pour sa réalisation, et 53 entreprises, dont 40 marocaines, y sont intervenues.

Les Centrales Noor Ouarzazate II, III et IV, combinés à la Centrale Noor Ouarzazate I (160 MW), mise en service en février 2016, font de Noor Ouarzazate le plus grand site de production solaire multitechnologique au monde. Le complexe Noor Ouarzazate abrite également une tour belvédère offrant une vue panoramique de l’ensemble du site, ainsi qu’un poste central de sûreté, que le Roi a visité en ce jour. À terme, le Complexe comprendra aussi un parc à thèmes (Masen Park) de 16 hectares dont le tracé reproduit celui de la carte du Royaume, ainsi que des équipements structurants, dont une plateforme Recherche et développement, un bâtiment multifonction comprenant des espaces dédiés à l’exploitation et au fonctionnement du Site, un auditorium et une médiathèque.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...