Quand la musique Hassanie célèbre l’Huma

  • Marocains partout
  • 18 Septembre 2017 - 10:08

La musique Hassanie a été à l’honneur, samedi 16 septembre 2017, à la fête de l’humanité, organisée à la Courneuve en banlieue parisienne, à l’occasion d’un concert époustouflant, qui a réuni le groupe Marocain Doueh avec sa chanteuse emblématique Halima Jakani et le groupe punk français Cheveu. Venu en grand nombre assister à ce spectacle d’une heure et demie sur la scène Zybrok, le public a été agréablement surpris et totalement conquis par ce mélange de genres musicaux et de tonalités variées et par la voix envoutante de la chanteuse Hakima Jakani, qui a su s’imposer en tant que l’une des plus belles voix Saharaouies de ces 20 dernières années.

Après avoir joué dans les plus grands festivals européens d’été, dont les Eurockéennes de Belfort, le Dour Fest en Belgique, le Roskilde au Danemark (plus important festival des pays scandinaves), en passant par la scène de l’Institut du Monde Arabe à Paris, à l’occasion de la Fête de la musique, les groupes Doueh et Cheveu unis ont été sélectionnés pour représenter le Maroc et la richesse de la culture hassanie à la fête de l’humanité.

S’étant rencontrés en 2014 à Dakhla, le groupe Doueh, mené par son guitariste de renom Baamar Selmou, et le trio punk Cheveu, avaient enregistré une dizaine de morceaux en seulement 15 jours avant de sortir un album qui a été qualifié de «magistral» par le journal français Libération ou encore de «fantastique» par le site américain «Vice». La tournée européenne du groupe Doueh et l’album produit avec le groupe Cheveu bénéficient du soutien et de l’accompagnement du programme Hassani Music pour la promotion des artistes des provinces du sud, du ministère de la culture et de la Fondation Hiba.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...