Mounir Mahjoubi, un surdoué au service du numérique

  • Marocains partout
  • 18 Mai 2017 - 10:05

PORTRAIT – Joli parcours que celui de Mounir Mahjoubi. Cet entrepreneur engagé de 33 ans, en marche aux côtés d’Emmanuel Macron depuis les premiers jours, a été nommé secrétaire d’Etat au Numérique, auprès du Premier ministre Edouard Philippe. 

Il y a un an, marocainspartout lui avait consacré un portait. Aujourd’hui, à seulement 33 ans, le jeune entrepreneur Mounir Mahjoubi fait son entrée au gouvernement français, dirigé par Edouard Philippe, en héritant du portefeuille de secrétaire d’État au Numérique. Un domaine de prédilection pour ce champion d’éloquence qui avait dirigé le Conseil national du numérique de 2016 à 2017. Né au sein d’une famille ouvrière originaire d’Afourar, dans la région de Beni-Mellal, Mounir Mahjoubi s’est engagé très tôt dans l’action syndicale, avant de se tourner vers la politique, en rejoignant le parti socialiste. Titulaire d’un master en finance et stratégie à l’Institut d’études politiques de Paris, le nouveau secrétaire d’État a réussi à se frayer un chemin dans le domaine de l’entreprise puisqu’il est le cofondateur d’une société qui développe et met à la disposition des agriculteurs-producteurs et des artisans une plateforme Internet dévolue à la vente en circuit court de leur production agricole alimentaire et agroalimentaire.

Mounir Mahjoubi a également été directeur général adjoint de la société BETC Digital, avant de créer en 2106 un start-up studio dédié aux grands groupes qui vise à les accompagner dans leur démarche d’innovation. En parallèle à cette carrière professionnelle distinguée, ce jeune franco-marocain est resté engagé dans la politique puisqu’il avait rejoint en 2012, la campagne présidentielle de François Hollande en s’occupant notamment de son volet relatif à la communication numérique. En 2016, il a été nommé par François Hollande président du Conseil national du numérique, avec pour principales missions la transformation numérique des PME, la transformation des universités et l’inclusion des plus faibles.

Un an plus tard, Mahjoubi quitte ce Conseil pour rejoindre la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron en tant que conseiller stratégie numérique. Dans ce nouveau poste, Mounir Mahjoubi aura la tâche de mettre en œuvre le programme numérique d’Emmanuel Macron à savoir le « numérique inclusif » autour de la transformation digitale des PME/TPE et de l’accès à internet des populations les plus fragiles, le développement de l’économie numérique et la numérisation des services de l’Etat.

Une nomination en cohérence avec la volonté d’Emmanuel Macron de rajeunir et de renouveler le paysage politique au cours de son quinquennat. Une autre bataille attend Mounir Mahjoubi, celle des législatives. Il est investi en tant que candidat de la 16e circonscription de Paris sous l’étiquette du mouvement « La République en Marche », fondé par le président Macron et qui cherche à obtenir la majorité à l’Assemblée nationale pour pouvoir gouverner confortablement lors de ce quinquennat. En 2006, il faisait également la démonstration de ses talents d’orateur lors de la finale du concours Lysias.  Mounir Mahjoubi avait choisi de plancher sur un thème périlleux : « L’étudiant en droit et l’humour ».

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...