Home / Europe / Mouad Aktaou, l’étudiant qui manque de Pau

Mouad Aktaou, l’étudiant qui manque de Pau

L’information, parue dans le quotidien régional français La République des Pyrénées, mercredi 10 janvier 2018, a rapidement enflammé les réseaux sociaux. Mouad Aktaou, étudiant marocain de 24 ans inscrit en 3e année de licence AES à l’université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA), est menacé d’expulsion en pleine période d’examens partiels. Son crime ? Avoir changé de cursus universitaire. Etudiants et professeurs le soutiennent et réclament aujourd’hui que la préfecture réexamine son dossier. Arrivé en France en septembre 2012 pour poursuivre ses études supérieures – après avoir fait toute sa scolarité dans un lycée français au Maroc – Mouad Aktaou effectue deux années à Toulouse (licence d’Economie et Gestion), avant de se réorienter dans la filière d’Administration Economique et Sociale (AES), sur le campus palois, depuis trois ans. Le 23 décembre 2017, il reçoit une première OQTF (Obligatoire de Quitter le Territoire Français), « fournie avec un « routing », un billet d’avion Pau-Paris-Casablanca. Puis, le mardi 9 janvier, Mouad Aktaou reçoit un deuxième rappel avec un coup de fil de la police des frontières.  Son avocat a envoyé un dossier au préfet afin qu’il réexamine son cas à l’aune de ses résultats 2017. «Mais je ne réclame qu’une chose : avoir ma licence, et repartir chez moi, au Maroc», affirme ce jeune étudiant à La Rép des Pyrénées. Il ne s’agit malheureusement pas d’un cas isolé. A Pau, c’est désormais une spécialité locale. Dès qu’un étudiant marocain change d’orientation, les autorités s’empressent d’organiser son refoulement. Déjà à la fin de l’année 2017, la mobilisation de la communauté universitaire a permis à Hidayat Kebdani, une étudiante marocaine, de régulariser sa situation. Devinez qui est le maire de Pau ? Un certain François Bayrou, le gardien des sceaux-éclair du gouvernement Macron. Le chef  du Modem serait-est allergique à tout ce qui a trait au changement ?

About Rédaction

Check Also

marketplace

Barid Al-Maghrib créé une marketplace avec la Chine

E-COMMERCE – Le Groupe Barid Al-Maghrib (GBAM) a conclu, récemment à Pékin, trois conventions de ...