Mohamed Rafiq sort sa Boîte à masques

  • Marocains partout
  • 27 Septembre 2017 - 10:01

Le poète et journaliste Mohamed Rafiq vient de publier son premier roman en arabe intitulé « Boîte à masques » (Oulbat Alaqniaa) aux Editions Falia. Dans cette œuvre, l’écrivain tente de percer l’univers de la migration, des questions d’identité et d’appartenance et se livre à une lutte contre lui-même et contre l’autre.  C’est un dialogue avec des espaces, à la fois fictifs et réels, au Maroc, en Europe, aux Etats-Unis et au Moyen-Orient pour sonder, selon le romancier, la réalité de la migration et les défis qu’elle pose en termes d’identité, d’appartenance et de différences en quête d’une sorte d’équité entre Occident et Orient. Le romancier recourt aux masques pour entreprendre ce périple et pouvoir dialoguer en permanence avec les lieux, les faits et les personnages. Un roman qui se lit comme on feuillette un magazine ou comme on regarde un téléfilm : on n’en ressort pas particulièrement chamboulé, mais on aura passé un bon moment. Mohamed Rafiq, qui est titulaire d’une licence professionnelle en journalisme et d’un master sur l’espace, patrimoine et développement, a déjà publié un recueil de poème sous le « Dahabat rihouk ».

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...