Immobilier

Comment investir au Maroc depuis l’étranger ?

  • 04.05.2015 - 23:16

  La majorité des Marocains Résident à l’Etranger (MRE) investissent dans l’immobilier au Maroc, mais il est important de bien connaître les différentes étapes d’un investissement immobilier. Entre la façon dont se déroulent les recherches, les points importants à regarder, le financement et le déroulement d’un tel projet, beaucoup de MRE cherchent aujourd’hui des solutions […]


Investissement

Un fonds au service des entrepreneurs MRE

  • 04.05.2015 - 23:13

La Caisse centrale de garantie (CCG) a relancé depuis le début de l’année 2015 le Fonds « MDM Invest », dédié à la promotion des investissements des marocains résidant à l’étranger (MRE), en vue d’inciter ces derniers à investir au Maroc. « MDM Invest » a pour objet le financement des projets de création ou d’extension d’entreprises d’un montant […]

Diaporama

Blogs

A Agadir, BMCE Bank veut séduire les MRE

La ville d’Agadir vient d’accueillir récemment un séminaire de la BMCE Bank visant à inciter les Marocains résidant à l’étranger (MRE) à investir au Maroc et à pérenniser les liens économiques et financiers avec leur pays d’origine. Après une escale à Tanger le 28 juillet dernier, la rencontre tenue dans la capitale du Souss est la seconde étape d’un cycle de séminaires régionaux de l’investissement qui sera enchaîné le 11 août à Saïdia. Il s’agit de la troisième année d’affilée que le groupe bancaire reconduit, à l’échelle nationale, ces séminaires rassemblant clients, prospects et institutionnels dans l’objectif de mettre en avant l’offre destinée aux MRE et de les accompagner dans la concrétisation de leurs projets.

Des intervenants issus de différents organismes publics et privés ainsi que des experts en création d’entreprises et fiscalités ont pris part à ce débat et ont répondu aux questionnements des MRE investisseurs en matière de montage de dossiers financiers et solutions de transfert d’argent au profit des MRE pour le développement des opportunités d’affaires et de partenariat gagnant-gagnant. «Grâce à ces séminaires, BMCE Bank se positionne comme un acteur clé dans le développement des investissements des MRE et renforce ainsi son engagement auprès de sa clientèle à travers plusieurs initiatives de proximité à forte valeur ajoutée, mettant ainsi à leur disposition les opportunités et modalités d’investissement dans leurs régions ainsi que les mécanismes d’appui dont ils ont besoin», explique à la MAP le directeur de communication de cet établissement bancaire, Mounir Jazouli.

Dans ce sens, des solutions de financement ont été présentées, dont BMCE MRE Invest, qui constitue une formule de financement à moyen ou à long terme exclusivement dédiée aux promoteurs MRE, seuls ou associés à des investisseurs marocains ou étrangers, porteurs de nouveaux projets d’investissement ou projets d’extension au Maroc. Adossé au fonds étatique « MDM Invest », ce crédit permet au MRE investisseur de bénéficier d’une subvention de l’État à hauteur de 10% du montant de la quote-part du MRE investisseur sous forme d’une contribution allant jusqu’à 5 MDH. D’autres solutions de financement sont également proposées en fonction du secteur à investir, ont précisé les spécialistes de la banque. A la différence des éditions passées, BMCE Bank a choisi cette année d’animer ses séminaires régionaux dans un format innovant « On Air » dans le cadre d’une émission radio interactive diffusée en live sur internet. Ce choix affirme son engagement envers les MRE investisseurs, en particulier cette année où le ministère des Marocains Résidant à l’Etranger et des affaires de la migration a fait de l’investissement MRE un axe prioritaire.

 

La région Fès-Meknès veut séduire les MRE

Le wali de la région Fès-Meknès, gouverneur de la préfecture de Fès, Said Zniber, a appelé les Marocains du Monde à renforcer leurs investissements afin de booster le développent de la région Fès-Meknès et tirer profit de ses nombreux atouts économiques, touristiques et culturels. S’exprimant mercredi à Fès lors d’une journée portes-ouvertes à l’occasion de la célébration de la journée nationale des Marocains résidant à l’étranger (MRE), initiée par la wilaya de Fès-Meknès sous le thème « Nos jeunes à l’étranger : énergies, défis et paris d’avenir », M. Zniber a aussi mis en valeur le savoir-faire, les expériences et les expertises accumulés par les MRE dans les pays d’accueil tout en les appelant à adhérer à la dynamique économique globale que connait le Maroc.

« La contribution des MRE dans le développement de la région est très efficace eu égard aux multiples réalisations dans les divers domaines, particulièrement les services, le tourisme et l’enseignement », a-t-il poursuivi ajoutant que plus de 100 entreprises ont été créées par les Marocains du Monde dans la région durant la période allant de l’année 2015 à fin juin 2016. Ces unités de production représentent une valeur ajoutée pour la promotion et le développement de l’économie locale, a estimé M. Zniber, tout en mettant l’accent sur la haute sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI entoure les MRE à travers le monde.

Le directeur du Centre Régional d’Investissement (CRI) Fès-Meknès, Rachid Aouine, a souligné que les jeunes marocains résidents à l’étranger ont contribué au développement des économies des pays d’accueil particulièrement en Europe à travers leurs projets, leurs expériences et leurs expertises, notant que les MRE sont toujours attachés à la mère-patrie. M. Aouine a également exposé les mesures initiées par le CRI visant à accompagner et à assister les MRE à monter leurs projets d’investissements, relevant que le délai de création d’entreprises au niveau du CRI a été réduit à moins de deux jours. Cette rencontre, initiée en partenariat avec le CRI-Fès Meknès, a été marquée par la présentation de témoignages de jeunes investisseurs marocains issus de l’émigration et rentrés au Maroc, et par la visite de plusieurs stands d’administrations et d’institutions marocaines.

MAP

contributions

Compétences expatriées : A quand la modernité émancipatrice ?

Le retour des compétences expatriées :  un levier de sortie de crise

Le constat : Nous traversons, au Maroc, une période de turbulences sociales menaçant la stabilité du pays. Le risque est grand, si rien de sérieux n’est entrepris, de voir le pays basculer dans une voie difficile. La situation est aujourd’hui plus préoccupante avec les récents événements notamment dans le Rif. Les marocains, d’Al Hoceima et d’ailleurs, revendiquent des réformes dans plusieurs secteurs socio-économiques, mais ne voient depuis longtemps rien venir. Les gouvernements ont failli à accomplir cette noble et légitime mission. Celui du dernier quinquennat a grandement creusé le fossé en perdant le temps dans les spéculations et polémiques stériles au lieu de se mettre à l’ouvrage des mises en œuvre concrètes des projets de développement, notamment suite à l’instauration de la constitution 2011.  (suite…)


Wydad et Raja : Grandeur et décadence!

Alors que son éternel rival, le Raja,  vit l’une sinon la plus grave crise de son histoire le Wydad traverse  quant à lui une période faste et caracole tant sur le plan national que continental. Champion du Maroc pour la treizième fois depuis la création de la Fédération Royale Marocaine de Football et la dix- neuvième fois si l’on prend en compte ses titres sous l’occupation française, le WAC domine de la tête et des épaules le football national où il a pratiquement fait cavalier seul cette saison. (suite…)

Chargement...