Conjoncture

Les matières premières pèseront lourd en 2017

Les matières premières pèseront lourd en 2017
  • Marocains partout
  • 26 Janvier 2017 - 10:44
  • Rédaction

La Banque mondiale prévoit en 2017 une augmentation sensible des prix des matières premières industrielles comme l’énergie et les métaux. C’est qui ressort du rapport de la Banque mondiale, consacrée aux perspectives des marchés de matières premières. La Banque mondiale revoit ainsi à la hausse ses prévisions de croissance des prix des métaux, et anticipe une augmentation substantielle de 11%, contre les 4% annoncés dans ses prévisions d’octobre dernier. Une hausse, selon la Banque mondiale, due au rétrécissement de l’offre et de la forte demande de la Chine et d’autres économies avancées.

« Les prix de la plupart des matières premières semblent avoir atteint leur plus bas niveau l’année dernière, et sont en bonne voie pour remonter en 2017 », a précisé l’économiste John Baffes dans le communiqué de presse. L’institution affirme « des revirements des politiques pourraient toutefois infléchir cette tendance ». S’agissant des produits agricoles, la Banque mondiale note que globalement, les prix devraient augmenter de moins de 1% cette année. De même, l’institution de Bretton Woods prévoit un accroissement significatif des prix des huiles et ceux des produits oléagineux, ainsi que d’autres matières premières agricoles.

Cependant, soutient la Banque mondiale, les prix des céréales devraient baisser de près de 3% à la faveur des perspectives plus favorables de l’offre. Toutefois, les analystes de l’institution observeront cette année, une contraction des prix des métaux précieux de 7%, avec l’augmentation des taux d’intérêt de référence et le ralentissement des placements refuges. La Banque Mondiale prévoit aussi les prix du pétrole brut à 55 dollars le baril, en 2017, soit un rebondissement de 29 % par rapport à l’année 2016.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...