Saïda Charaf en met plein la vue en clôture de Jawhara

  • 06.08.2017 - 10:08

Pour sa septième édition, le festival Jawhara qui réunit à El Jadida comme chaque année une panoplie d’artistes de grande renommée s’est offert, samedi 5 août 2017, une affiche de choix en clôture. Saïda Charaf, une des grandes artistes de la scène nationale, a en fois encore enchanté, les festivaliers de plus en plus nombreux […]


Senhaji met le feu au festival Jawhara

  • 05.08.2017 - 10:55

La ville d’El Jadida continue de vibrer aux rythmes du festival Jawhara. Le public s’est déchaîné, vendredi 4 août 2017, sur les rythmes endiablés du chaâbi entrainant de Senhaji. L’artiste a enflammé la scène de l’hippodrome dans une ambiance folle et face à des foules de festivaliers complétement conquis. Le chanteur-compositeur a replongé le public […]

Diaporama

Blogs

Abdelkrim Benatiq : « On doit être à l’écoute des MRE en permanence »

La journée nationale du migrant constitue une occasion pour renforcer les liens entre les Marocains résidant à l’étranger (MRE) et leur mère patrie, comme l’a souligné, jeudi 10 août 2017 à Rabat, le ministre délégué chargé des Marocains résidant à l’Étranger et des Affaires de la Migration, Abdelkrim Benatiq. Au cours d’une rencontre initiée sous le thème « Les investissements des marocains du monde : opportunités et défis », à l’occasion de la journée nationale du migrant, M. Benatiq a rappelé que 5 millions de Marocains résident à l’étranger, parmi eux 7.000 médecins et 490.000 cadres occupant d’importants postes de responsabilité et contribuant au développement économique du Royaume, qui est, selon le ministre, « le 3e plus grand bénéficiaire dans le monde des transferts de la diaspora ».

« Les Marocains résidant à l’étranger sont confrontés à des défis dans leurs pays de résidence, notamment économiques, sociaux et politiques », a dit le ministre. « Notre rôle est d’être à leur écoute en permanence, soit directement ou à travers les ambassades, les consulats ou la société civile dans les pays d’accueil », a renchéri Abdelkrim Benatiq. Le ministre a également indiqué que cette rencontre a pour objectif d’identifier les opportunités d’investissement et les défis rencontrés par les Marocains du monde, ainsi que d’étudier les moyens d’impliquer les compétences des MRE dans les grands chantiers lancés dans le Royaume.

Le wali de la région de Rabat-Salé-Kénitra, Mohamed Mhidia, a, pour sa part, mis en exergue la haute sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI ne cesse d’entourer les Marocains résidant à l’étranger. M. Mhidia a également relevé que les MRE jouent un rôle important dans la consolidation et le développement économique, mettant l’accent sur leur contribution dans le rayonnement du royaume à l’échelle internationale et leur attachement à leur identité marocaine. Organisée par la wilaya de la région de Rabat-Salé-Kénitra à l’occasion de la journée nationale du migrant, cette rencontre a connu la participation de plusieurs de responsables locaux, d’élus et de représentants de la communauté marocaine à l’étranger issue de la région.

Ayoub Lguirati s’illustre en Hollande

Après l’excellente prestation des amateurs marocains aux Internationaux d’Allemagne, Ayoub Lguirai s’est de nouveau illustré aux Internationaux de Hollande disputés sur 4 tours du 10 au 13 août 2017. En effet, la Fédération Royale Marocaine de Golf a envoyé Ayoub Lguirati et Ayoub Id Omar participer à ces Internationaux de Hollande disputés sur 4 Tours sur le Golf d’Eindhoven. 119 participants et participantes originaires de 14 nations ont disputé ces Internationaux qui ont été remporté par Lars Kremer 271. Le golfeur marocain Ayoub Lguirati n’est pas passé inaperçu puisqu’il terminé à une excellente 6e place avec 282 sur 4 tours. Pour une performance, c’en est vraiment une pour Ayoub qui joue donc en dessous du Par.

contributions

Compétences expatriées : A quand la modernité émancipatrice ?

Le retour des compétences expatriées :  un levier de sortie de crise

Le constat : Nous traversons, au Maroc, une période de turbulences sociales menaçant la stabilité du pays. Le risque est grand, si rien de sérieux n’est entrepris, de voir le pays basculer dans une voie difficile. La situation est aujourd’hui plus préoccupante avec les récents événements notamment dans le Rif. Les marocains, d’Al Hoceima et d’ailleurs, revendiquent des réformes dans plusieurs secteurs socio-économiques, mais ne voient depuis longtemps rien venir. Les gouvernements ont failli à accomplir cette noble et légitime mission. Celui du dernier quinquennat a grandement creusé le fossé en perdant le temps dans les spéculations et polémiques stériles au lieu de se mettre à l’ouvrage des mises en œuvre concrètes des projets de développement, notamment suite à l’instauration de la constitution 2011.  (suite…)


Wydad et Raja : Grandeur et décadence!

Alors que son éternel rival, le Raja,  vit l’une sinon la plus grave crise de son histoire le Wydad traverse  quant à lui une période faste et caracole tant sur le plan national que continental. Champion du Maroc pour la treizième fois depuis la création de la Fédération Royale Marocaine de Football et la dix- neuvième fois si l’on prend en compte ses titres sous l’occupation française, le WAC domine de la tête et des épaules le football national où il a pratiquement fait cavalier seul cette saison. (suite…)

Chargement...