Le Maroc veut séduire la City

  • Marocains partout
  • 26 Avril 2017 - 05:48

Les opportunités d’affaires offertes au Maroc et les perspectives de la coopération maroco-britannique sont au centre des travaux de la 2e édition du « Morocco Capital Markets Days » organisé les 24 et 25 avril au London Stock Exchange. Initié en partenariat avec la bourse de Casablanca, cet événement est l’occasion de promouvoir la place financière marocaine à l’international et de présenter l’environnement économique et financier marocain ainsi que les potentialités du marché marocain des capitaux. Le ministre britannique chargé du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord Tobias Ellwood a souligné les énormes opportunités d’affaires offertes dans les deux pays partenaires et amis de longue date. Le responsable britannique a également mis en avant les atouts de l’économie marocaine, sa position géostratégique exceptionnelle, la forte présence du secteur privé marocain en Afrique et la stabilité politique et économique du Royaume qui s’érige désormais comme porte d’entrée pour le marché africain.

La secrétaire d’Etat chargée du tourisme Lamia Boutaleb a, pour sa part, mis l’accent sur l’importance de la « Morocco Capital Markets Days » qui se veut une plateforme d’un échange fructueux entre les dirigeants d’entreprise et les investisseurs des deux pays. « Le Maroc est devenu une destination attractive » pour les investisseurs et les touristes étrangers grâce à ses atouts compétitifs, a-t-elle dit. Le secteur touristique occupe une place importante dans l’économie marocaine et contribue au développement socioéconomique du pays. Ce secteur attire des investissements considérables, génère des revenus substantiels et constitue une source indispensable de devises. Il est aussi 2ème contributeur au PIB national et deuxième créateur d’emplois.

Pour le directeur général de la Bourse de Casablanca, M. Karim Hajji, l’organisation de cet événement permet de présenter aux investisseurs britanniques les projets de partenariat dans les secteurs stratégiques comme l’automobile, l’aéronautique, le tourisme et l’agriculture, sans oublier l’investissement à la bourse casablancaise. Cette année, les « Morocco Capital Markets Days » connaissent la participation d’une trentaine d’investisseurs de renom avec plus de 160 rencontres B-to-B, a-t-il précisé, se félicitant de l’intérêt croissant que suscite le Royaume pour les hommes d’affaires britanniques.

 

 

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...