Le Maroc s’envole pour le Salon du Bourget

  • Marocains partout
  • 19 Juin 2017 - 12:44

La 52e édition du Salon international de l’aéronautique et de l’espace vient d’ouvrir ses portes, lundi 19 juin 2017, au Parc des expositions du Bourget, au nord de Paris avec la participation. Le Maroc, qui compte actuellement une centaine d’opérateurs dans le secteur, prend part jusqu’au 25 juin 2017 à cette grande messe industrielle. Le Salon du Bourget est en effet sans conteste l’un des plus grands rendez-vous mondiaux de l’industrie aéronautique et spatiale.

Se tenant tous les deux ans, le salon bat tous les records. Plus de 350.000 visiteurs, dont 150.000 professionnels, 2.370 exposants, 4 300 journalistes du monde entier et 296 délégations officielles venues de 91 pays fouleront le sol du Bourget, un Parc d’expositions aussi grand que 40 terrains de football. Conduite par Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Économie Numérique, la délégation marocaine a pour sa part rejoint l’événement dans l’espoir d’y saisir de belles affaires.

Le Maroc, destination privilégiée des investissements dans l’industrie aéronautique, ambitionne ainsi de renforcer sa position en tant que plateforme compétitive de production à proximité de l’Europe. Plusieurs acteurs du secteur marocain de l’aéronautique issus des secteurs publics et privés seront présents, peut-on lire sur le site Challenge. Il s’agit entre autres du Groupement des Industries Marocaines Aéronautiques et Spatiales (GIMAS), MIDPARC, l’Agence Spéciale Tanger Méditerranée (TMSA), MEDZ, l’Institut des Métiers de l’Aéronautique (IMA), l’Institut Spécialisé des Métiers de l’Aéronautique et de la logistique Aéroportuaire (ISMALA), la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office National des Aéroports (ONDA).

La filière aéronautique au Maroc compte 110 entreprises, 11.000 salariés hautement qualifiés, un chiffre d’affaires à l’export de plus d’1 milliard de dollars. Ce qui a permis au royaume de se hisser au 15e rang mondial en matière d’investissements aéronautiques. Le salon est placé sous très haute sécurité en raison de la menace terroriste, avec un dispositif aérien composé d’avions de chasse, d’hélicoptères, de missiles sol-air ainsi que de dizaines de « guetteurs ».

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...