Au Maroc, Thales voit l’avenir en 3D

  • Marocains partout
  • 08 Septembre 2017 - 09:53

Thales, groupe français d’électronique spécialisé, a inauguré, jeudi 7 septembre 2017, sa nouvelle usine d’impression 3D métallique au Midparc à Nouaceur, dans la banlieue de Casablanca. Cette plateforme répondra dans un premier temps aux besoins de ses bureaux d’étude à travers le monde. Il s’agit d’un centre de compétence 3D comprend deux machines, chacune d’une valeur d’un million d’euros (11,2 millions de dirhams). Des machines qui fonctionnent grâce à sept ingénieurs marocains formés à l’étranger. À moyen terme, Thales espère avoir dix machines d’une plus grande taille chapeautées par une équipe de 20 à 25 ingénieurs. Implantée sur une superficie de 1000 m2, le Centre a nécessité un investissement de 25 millions d’euros.

L’usine de Thales s’installe dans une zone franche qui permet que «toutes les procédures et les activités d’exportation soient simplifiées, notamment pour s’adresser à nos marchés spatiaux et aéronautiques avec Boeing et Airbus», comme l’explique Jean-Claude Derbes, directeur de cette unité qui dit s’appuyer sur quatre ou cinq entreprises au Maroc. «Au total, nous souhaitons occuper une centaine de personnes autour de l’usine chez des sous-traitants», conclut Jean-Claure Derbes.

 

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...