Agriculture

Le Maroc et le Rwanda cultivent l’avenir

Le Maroc et le Rwanda cultivent l’avenir
  • Marocains partout
  • 21 Octobre 2016 - 08:08
  • MAP

SM le Roi Mohammed VI accompagné de SA le Prince Moulay Ismail, et le président de la République du Rwanda, SEM. Paul Kagamé, ont présidé, jeudi à Kigali, la cérémonie de lancement d’un programme de partenariat agricole entre le Royaume du Maroc et la République du Rwanda. Au début de cette cérémonie, le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, a présenté devant les deux chefs d’Etat les grandes lignes de ce programme élaboré conformément aux Hautes instructions royales pour faire bénéficier l’Etat rwandais de l’expérience acquise par le Maroc en matière de développement de la petite agriculture, notamment de l’expertise accumulée dans le cadre du Plan Maroc Vert.

Lancé en avril 2008, l’ambitieux Plan Maroc Vert (PMV) avait pour objectif de faire du secteur agricole un levier prioritaire du développement socioéconomique au Maroc, a indiqué M. Akhannouch, notant que cette stratégie a contribué à l’augmentation des revenus de milliers de petits agriculteurs et ainsi à l’amélioration de leurs conditions de travail et de vie. Le programme de partenariat agricole entre le Royaume du Maroc et la République du Rwanda a pour base la convergence de l’expérience marocaine avec les potentialités rwandaises, a ajouté le ministre, faisant observer que ce programme ambitionne la promotion de la coopération technique dans les domaines des infrastructures hydrauliques pour l’irrigation et de santé animale.

Il vise également, selon M. Akhannouch, à faire bénéficier les agriculteurs rwandais de l’expertise acquise par le groupe Crédit agricole du Maroc, la Mutuelle Agricole Marocaine d’Assurances (MAMDA) et le groupe OCP en matière, respectivement, d’intégration des petits agriculteurs dans les systèmes de financement, d’assurance multi-risques, et d’établissement d’une base de donnés sur la fertilité des sols (carte de fertilité). Le ministre n’a pas manqué, à cette occasion, de souligner que le Maroc, qui abritera en novembre prochain à Marrakech la 22e conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22), propose une initiative ambitieuse qui tend à l’adaptation de l’agriculture africaine et au renforcement de sa résilience face aux changements climatiques.

Par la suite, SM le Roi et le Chef de l’Etat rwandais ont présidé la cérémonie de signature de quatre conventions relatives à la mise en œuvre du programme de partenariat agricole maroco-rwandais. Il s’agit d’un mémorandum d’entente dans le domaine agricole, signé, du côté marocain, par le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, le président du directoire de la MAMDA, Hicham Belmrah, et du président du directoire du Crédit Agricole du Maroc, Tariq Sijilmassi, et du côté rwandais, par la ministre de l’Agriculture et des ressources animales, Mme. Géraldine Mukeshimana. La deuxième convention est un mémorandum d’entente pour l’établissement d’une assurance récolte. Elle a été signée par MM. Aziz Akhannouch, Hicham Belmrah, et Mme. Géraldine Mukeshimana.

Il a été procédé également à la signature d’un mémorandum d’entente dans le domaine des engrais entre le ministère rwandais de l’Agriculture et des ressources animales et OCP SA. Ce mémorandum, signé par le président directeur général de l’OCP SA, M. Mostapha Terrab et Mme. Géraldine Mukeshimana, porte sur un investissement industriel dans des unités de Blending pour la production d’engrais adaptés au sol et aux cultures rwandaises. La quatrième convention est un mémorandum d’entente entre le Groupe Crédit Agricole du Maroc et Development Bank of Rwanda. Elle a été signée par Tariq Sijilmassi et le directeur général du Development Bank of Rwanda, M. Alex Kanyankole.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence de la délégation officielle accompagnant le Souverain, de membres du gouvernement rwandais et de plusieurs hautes personnalités, civiles et militaires. Les accords signés, jeudi à Kigali, entre le Maroc et le Rwanda devront donner une nouvelle impulsion à la coopération bilatérale dans le domaine agricole, a indiqué le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch. « Ce sont des accords importants qui vont régir la coopération agricole entre le Maroc et le Rwanda, sous la haute impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI », a déclaré M. Akhannouch à la presse en marge de la cérémonie de lancement d’un programme de partenariat agricole entre les deux pays, présidée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le président Paul Kagamé.

Ces accords s’assignent comme objectif de partager avec le Rwanda l’expérience acquise par le Maroc dans le cadre du Plan Maroc Vert notamment au niveau du soutien à la petite agriculture et l’agriculture solidaire par rapport au concept de financement, de l’assurance et du développement du conseil agricole, dit M. Akhannouch, soulignant qu’un travail sera entamé avec les partenaires rwandais sur de nombreux axes se rapportant à ce partenariat agricole. Le programme de partenariat agricole scellé entre le Maroc et le Rwanda a pour base la convergence de l’expérience marocaine avec les potentialités rwandaises. Il vise la promotion de la coopération technique entre les deux pays dans les domaines des infrastructures hydrauliques, de santé animale, de financement des petits agriculteurs, d’assurance multirisques, outre l’établissement d’une base de donnés sur la fertilité des sols (carte de fertilité).

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...