Agriculture

Quand le Maroc «prend datte» à Erfoud

Quand le Maroc «prend datte» à Erfoud
  • Marocains partout
  • 31 Octobre 2016 - 09:24
  • Rédaction (AvecMAP)

La plantation de 3 millions de palmiers à l’horizon de 2020, objectif du programme de restauration et de restructuration des palmerais marocaines, est à 60% de sa réalisation, a affirmé, jeudi à Erfoud, le Directeur général de l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier (ANDZOA), Brahim Hafidi « Grâce à ce programme, le nombre de palmiers plantés atteint actuellement 1,8 millions », a indiqué M. Hafidi, en marge de la cérémonie d’ouverture de la 7e édition du Salon International des dattes (Sidattes 2016). « Si les travaux continuent avec ce rythme, l’objectif des 3 millions de palmiers devrait être atteint entièrement d’ici 2018 », a estimé le responsable.

« Le Maroc a perdu plus des deux tiers de palmiers durant le siècle dernier, en raison des saisons successives de sécheresses et du Bayoud », a-t-il fait savoir, précisant qu’afin d’y remédier, plusieurs programmes ont été mis en œuvre, dont celui du Plan Maroc Vert (PMV), outre la création de l’ANDZOA, qui se charge de la réhabilitation des palmerais. Dans ce cadre, M. Hafidi a souligné l’importance de ces projets et plans qui ont permis à la production des dattes au Maroc d’enregistrer un record de 128.000 tonnes (T) en 2016, contre 90.000 T avant le lancement du PMV en 2008, estimant que malgré ce niveau de production, « le marché national dattier n’arrive pas à satisfaire la demande intérieure, ce qui oblige le Royaume à importer entre 30.000 et 50.000 T/an, particulièrement à l’occasion du mois de Ramadan ».

La bonne performance de la production des dattes est attribuée aux efforts entrepris, notamment en termes d’amélioration des techniques de production, de renforcement des capacités des agriculteurs et de professionnalisation des acteurs. En l’espace de quelques années, le secteur a enregistré d’importants progrès, concrétisés par la réhabilitation des anciennes palmeraies, la création de nouvelles exploitations, ainsi que l’introduction de techniques de pointe en matière d’irrigation, d’exploitation et de valorisation des produits.

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...