Home / Amériques / Le Maroc High-Tech cherche un nouveau souffle à Las Vegas

Le Maroc High-Tech cherche un nouveau souffle à Las Vegas

Les Marocains s’apprêtent à faire une grande démonstration lors du Consumer Electronics Show (CES), le grand salon mondial de l’électronique grand public, qui ouvre ses portes le 9 janvier à Las Vegas. Neuf start-ups marocaines prendront part à cette manifestation de grande envergure. Il s’agit, comme l’a expliqué le président du Cluster électronique, micro-électrique et mécatronique du Maroc (CE3M), Said Benhajjou, d’une «mise en lumière énorme pour les innovations marocaines à l’échelle internationale et une valeur ajoutée qui permettra au Maroc de se positionner comme leader au niveau africain, vu qu’il s’agit de la première délégation africaine à participer à cette grande manifestation».

Les différents projets retenus sont, dit-il, en phase avec les tendances de l’innovation dans le secteur de l’électronique et avec des domaines applicatifs comme, la réalité virtuelle augmentée, la domotique, Smart Grid, les Smart-Cities et les objets connectés en général. A Vegas, il y aura «SmartyPark», une solution de gestion de parkings dans les Smart-Cities qui repose sur la technologie marocaine des Iot Senstenna développée par l’EMSI-Rabat à travers son laboratoire SmartiLab, «Senskin», un objet connecté à une application mobile qui teste le taux d’hydratation de la peau, les taches brunes et les rides avec des conseils en hygiène de vie spécialisés et des conseils de crèmes à acheter directement sur l’application développée par la société Senskin et «la Marocaine e-service» développé par Algo Consulting.

Les autres projets qui seront présents au CES de Vegas sont «Media Tab», une publicité interactive dans les avions développé par la société Media Tab, «Système miniature et portable Lab on Card» pour la détection de la tuberculose, développé par la Fondation Mascir et «Forest Guardian», un système pour prévenir les incendies des forêts par la collecte d’informations utiles à la prise de décision développé par la Startup Forest Guardian issue de l’Université Mohammed V de Rabat. Figurent aussi parmi ces projets, «SkyFarm», dispositifs modulaires intelligents au service du jardiner pour rendre les plantes intelligentes autonomes et communicantes, développé par la société Emerging Business Factory, «Next Iot», système d’aide à la conduite intelligente connectée de la société Nextronic et « l‘analyseur portable de l’huile d’olive » développé par la Fondation Mascir.

 

 

About Rédaction

Check Also

marketplace

Barid Al-Maghrib créé une marketplace avec la Chine

E-COMMERCE – Le Groupe Barid Al-Maghrib (GBAM) a conclu, récemment à Pékin, trois conventions de ...