Échanges extérieurs

Au Maroc, le déficit commercial se creuse encore

Au Maroc, le déficit commercial se creuse encore
  • Marocains partout
  • 19 Décembre 2016 - 11:38
  • Rédaction (Avec MAP)

Les échanges extérieurs du Maroc ont, en effet, été marqués par une aggravation du déficit de la balance commerciale de 18% à fin novembre 2016, s’élevant à 166,031 milliards de dirhams (MMDH) contre 140,723 MMDH un an auparavant, selon l’Office des changes. Cette aggravation est attribuable à l’augmentation des importations (+8,3%), plus importante que celle des exportations (+1,4%), explique l’Office des changes, qui vient de publier ses indicateurs préliminaires de novembre, notant que le taux de couverture des importations par les exportations s’est situé à 55%, contre 58,7% à fin novembre 2015.

L’accroissement des importations de 369,2 MMDH à 341,1 MMDH est essentiellement dû à la hausse des acquisitions de biens d’équipement (+25,5%), de produits alimentaires (+21,9%), de produits finis de consommation (+15,9%) et de demi-produits (+5,8%). Cette progression a été atténuée, en revanche, par la baisse des approvisionnements en produits énergétiques de 19,9% et en produits bruts (-16,4%) durant les onze premiers mois de 2016, indique la même source, relevant que hors achats de biens d’équipements et de demi-produits, les importations n’augmentent que de 1,1%.

Concernant les exportations, elles ont passé de 200,3 MMDH à fin novembre 2015 à 203,2 MMDH durant les onze premiers mois de 2016, et ce en dépit de la baisse des ventes de phosphates et dérivés (-12,5%), souligne l’Office. Cette évolution trouve son origine dans la hausse des ventes de la quasi-totalité des secteurs, principalement celles du secteur de l’Aéronautique (+13,3%), de l’ «Électronique» (+11,3%), l’automobile (+8,5%),), de l’Industrie pharmaceutique(+6,5%), du « Textile et cuir » (+6,1%), et de l’Agriculture et Agro-alimentaire (+4,8%), précise l’Office des changes.

Les flux des investissements directs étrangers (IDE) se sont élevés à 20,9 milliards de dirhams (MMDH) à fin novembre 2016 contre 29,1 MMDH une année auparavant, en diminution de 28%, indique l’Office des changes. Cette baisse est due au recul de 14,5% des recettes, conjuguée à une augmentation de 48% des dépenses, précise l’Office des changes qui vient de publier les indicateurs préliminaires des échanges extérieurs de novembre 2016. Pour leur part, les recettes des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont progressé de 4,2%, passant de 55,2 MMDH durant les onze premiers mois de 2015 à 57,5 MMDH à fin novembre 2016. Concernant la balance Voyages, elle fait ressortir une augmentation de l’excédent de 4% à 46,3 MMDH à fin novembre, contre 44,5 MMDH un an auparavant. Cette performance s’explique par l’accroissement des recettes de 2,3 MMDH à fin novembre, plus importante que celle des dépenses (+0,5 MMDH).

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...