L’usine Renault de Tanger a été piratée

  • Marocains partout
  • 15 Mai 2017 - 10:36

Le malware WannaCry qui a infecté des milliers d’ordinateurs dans au moins 104 pays vendredi et samedi s’en est pris à l’unité Renault au Maroc, qui a perdu une journée de production, révèle le site media24. L’usine de Tanger, la plus grande du secteur automobile du pays, a été mise à l’arrêt durant toute la journée du samedi. Cela représente une perte de production d’environ un millier de voitures alors que les chaînes tournent presque à plein régime pour répondre à la demande des clients du constructeur automobile français.

L’unité de Tanger fabrique des modèles Logan, des Sandero et des Dokker pour la marque Dacia. Renault Tanger-Méditerranée est classée dans le top 5 des plus productives du groupe et dispose d’une capacité de production installée proche de 400.000 unités. Les détails de l’attaque informatique menée depuis vendredi contre de nombreuses entreprises en Europe, mais également en Russie et aux Etats-Unis ne sont pas encore connus. Selon les premiers éléments disponibles sur cette forme de délinquance « post-moderne », cette fois-ci, les attaques ont pour particularité de ne pas être politiques mais criminelles.

Les hackers infectent les réseaux informatiques rendant impossible la récupération de données. Ils envoient ensuite des demandes de rançons pour débloquer la situation et permettre la récupération de données. D’après les informations et les chiffres compilés par le New York Times, en Afrique du Nord, le Maroc et l’Egypte qui abritent de nombreuses entreprises multinationales semblent être les pays les plus touchés. Ailleurs sur le continent, le Sénégal, le Nigéria et l’Afrique du Sud suivent. Plus d’une centaine de pays sont touchés et une nouvelle vague d’attaques attendue ce lundi 15 mai 2017 selon Europol.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...