Avec l’OPM, « La veuve joyeuse » est éblouissante

  • Marocains partout
  • 11 Avril 2017 - 08:54

Cette année, c’est l’œuvre majeure de Franz Lehar, La veuve joyeuse que l’Orchestre philharmonique du Maroc (OPM) propose pour la première fois. Cette production est soutenue par Crédit du Maroc, le Théâtre National Mohammed V et le Ministère de la Culture. Comme il est de coutume depuis 2000, l’OPM s’attache à produire un opéra chaque année. Cet événement suscite l’engouement et la curiosité d’un public chaque année plus nombreux, qui souhaite vivre et partager ce moment de création pluridisciplinaire. La Veuve Joyeuse est un des joyaux de l’opérette viennoise dont l’éclatant succès a fait de Franz Lehár, longtemps chef de musique militaire, un compositeur à la renommée internationale. Si le grand public se laisse facilement emporter par le rythme d’un monde rêvé léger comme une valse, l’originalité et le savoir-faire musical de Lehár permettent à sa Veuve Joyeuse de connaître aussi les plus grandes scènes d’opéra où de prestigieuses interprètes l’incarneront.

Pour que la magie de cette brillante œuvre opère encore, l’OPM propose à son public une mise en scène adaptée par Jean-Marc Biskup, les décors et costumes d’époque se marient finement et apportent une esthétique subtile et réaliste à cette opérette. Cette année encore, les spectateurs marocains pourront suivre l’intrigue sur des prompteurs installés dans la salle, qui projetteront les chants et les dialogues français. Portés par la direction alerte d’Olivier Holt, une distribution de plusieurs dizaines de chanteurs, choristes, musiciens et figurants se présenteront sur scène pour reproduire cette œuvre originale.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...