Home / Edito / L’inquiétant brouillard du Covid-19

L’inquiétant brouillard du Covid-19

Rachid Abbar, Directeur de publication
Rachid Abbar, Directeur de publication

EDITO – Des vents mauvais soufflent sur l’économie marocaine. Longtemps souffrant d’une multiple de problèmes d’ordre structurel, le monde des affaires est au bord de l’écroulement. Jugulée parmi la population, l’épidémie de Covid-19 a fait des victimes dans plusieurs secteurs stratégiques comme l’industrie ou encore le tourisme, dont la mise à mort d’une saison catastrophique a été actée par une décision hasardeuse d’une primature, dépassée par les événements. Avant même l’explosion des défaillances d’entreprises et du chômage, attendue bientôt, le HCP nous a appris, il y quelques jours, que presque la moitié des entreprises n’ont plus de quoi boucler l’année. Partout dans le monde, les gouvernements tentent de rassurer leurs concitoyens afin d’établir la confiance. Aujourd’hui, le ministre de l’économie, Mohamed Benchaâboun, a dévoilé un plan de relance qui semble-t-il, sur papier, ambitieux. Il y est question de crédits garantis, de fonds d’investissement publics et autres dispositifs pour faire redémarrer une économie foudroyée par des semaines d’arrêt brusque. Tout cela est beau. Or, le plus important dans le monde des affaires, c’est la confiance, la visibilité et la stabilité. Les mesurettes, improvisées à la sauvette, ne font que créer un vent de panique, dont on s’en passerait volontier. Il est temps de rassurer les gens et les entreprises. Il est temps de créer une atmosphère sereine et calme afin de remettre le pays sur les bonnes rails de relance. Pour cela, il faut avoir une vision claire. Ce n’est pas le moment d’improviser en accouchant de décisions hasardeuses, voire contradictoires.

About Rédaction

Check Also

L'Azantac

L’Azantac et ses génériques retirés des rayons 

SANTÉ – Après la France, c’est au tour du Maroc de retirer des rayons de ...