Home / Europe / Les malheurs de Sofia séduisent la croisette

Les malheurs de Sofia séduisent la croisette

Sofia Premier long-métrage de la franco-marocaine Meryem Benm’Barek, le film « Sofia » a connu un grand succès au festival de Cannes. Projeté dans la catégorie « Un certain regard », cette fiction dramatique a été saluée par un tonnerre d’applaudissements au générique de fin. Une œuvre qui a séduit le jury en s’adjugeant le prix du scénario dans la section cannoise Un Certain Regard. Ce film, également en lice pour la caméra d’or, raconte l’histoire de Sofia, 20 ans, qui vit encore chez ses parents. Lors d’une réunion de famille, elle est prise de douleurs au ventre. Sa cousine, médecin, constate qu’il s’agit d’un déni de grossesse et que Sofia a perdu les eaux. A l’hôpital, elle accouche discrètement avec la complicité d’un obstétricien. En effet, il lui est impossible de déclarer la naissance de l’enfant en l’absence du père. En ayant des rapports sexuels hors mariage, Sofia est entrée dans l’illégalité et risque une peine de prison ferme si elle est démasquée…

Meryem Benm’Barek est née en 1984 à Rabat au Maroc. Elle a étudié l’arabe à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales à Paris avant de rejoindre en 2010 l’INSAS à Bruxelles pour y étudier la réalisation. Elle y a réalisé cinq courts métrages, notamment Nor en 2013 et Jennah en 2014. Ce dernier a été en sélection pour les Oscars 2015 et dans de nombreux festivals internationaux. La réalisatrice est également intervenue pour la création de design sonore et a exposé au Victoria and Albert Museum de Londres. « Sofia » est son premier long métrage.

 

About Rédaction

Check Also

Siham Meftahi

Siham Meftahi, la startupeuse au grand cœur

Portrait – Siham Meftahi vient de recevoir le Prix de l’Élève Ingénieure Maghreb qui récompense ...