Home / Maroc / Les lauréats de l’ESBAC investissent l’Espace d’art de la CDG

Les lauréats de l’ESBAC investissent l’Espace d’art de la CDG

L’Espace d’Art de la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) de Rabat présente actuellement une exposition d’art pluridisciplinaire mettant en avant les jeunes artistes émergents de l’École Supérieure des Beaux-Arts de Casablanca (ESBAC). Cette exposition est le fruit d’une collaboration institutionnelle entre la Fondation de la CDG et l’ESBAC.

l’ESBACL’événement, dont le vernissage s’est tenu le 13 juin 2024, a réuni un public varié composé d’hommes de lettres, d’artistes et de passionnés d’art, sous la direction de Said Guihia, artiste designer et actuel directeur de l’ESBAC. Cette exposition vise à mettre en lumière un éventail complexe de tendances et d’expériences artistiques contemporaines.

Dénommée « L’Bozart», cette initiative constitue une véritable opportunité offerte aux jeunes talents de l’ESBAC de présenter une sélection de leurs œuvres réalisées dans le cadre de leurs projets de fin d’études, couvrant toutes les filières artistiques de l’école. Ce rendez-vous artistique majeur met en avant l’innovation et la diversité des créations émanant de cette institution renommée. Ce qui reflété ainsi la vitalité culturelle locale et nationale à travers un prisme artistique contemporain.

« Nous sommes honorés et ravis de promouvoir nos jeunes lauréats et d’exposer leurs travaux de projets de fin d’études de l’année académique 2022/2023 grâce à cette carte blanche de la Fondation CDG. Cette opportunité nous permet de montrer également avec quel enthousiasme nous avons concrétisé notre vision, après une réforme et une mise à jour des enseignements artistiques de l’ESBAC, amorcées depuis quatre ans, par une jeune équipe pédagogique émérite composée d’enseignants chercheurs universitaires, d’artistes/enseignants et des professionnels enseignants», affirme le Directeur de l’ESBAC Said Guihia.

l’ESBAC

Le montage et le suivi de cette initiative ont été sont confiés aux enseignants les docteurs Abdellah Cheikh et Mustapha Chafik, le designer Abderrazak Dounnajah et ses anciens étudiants Yassine Ayoub et Hamza Labrid pour leurs sensibilités artistiques et graphiques.

Chaque projet présenté lors de cette exposition a été méticuleusement élaboré, alliant une réflexion approfondie sur le plan conceptuel à une expertise technique exemplaire. L’engagement total de ces jeunes artistes dans chaque détail, leur souci du perfectionnement et leur investissement personnel laissent présager une exposition d’une grande diversité et d’une qualité artistique d’exception. « Les expériences artistiques menées par ces lauréats circulent dans plusieurs sens embrassant des visions différentes et divergentes, en considérant l’art non seulement comme une expression, mais aussi comme une exploration et une réflexion, nourries du doute, des contraintes matérielles et techniques, et surtout d’un environnement fascinant et déroutant en même temps qui est l’espace de la ville de Casablanca.

Ces jeunes artistes sont le fruit d’une démarche pédagogique centrée sur la quête de sens (entendez aussi la direction) et l’expérience, visant à abolir les frontières entre les domaines et les disciplines favorisant ainsi une approche intégrée des problèmes et une vision globale de l’homme et de ses questions dans le monde actuel », explique Dr. Mustapha Chafik, plasticien-enseignant à l’ESBAC.

De son côté, le critique d’art Dr Abdallah Cheikh, Professeur de l’histoire de l’art à L’ESBAC, estime que cette exposition-événement offre un aperçu complet et harmonieux de la créativité de l’École Supérieure des Beaux-Arts de Casablanca (ESBAC), mettant en lumière la richesse culturelle à différents niveaux : local, régional, national et international. Cette initiative constitue une véritable carte blanche, offrant une liberté totale d’expression. Cet événement est un rendez-vous incontournable pour présenter une large sélection d’œuvres réalisées par les lauréats de l’ESBAC dans le cadre de leurs projets de fin d’études, couvrant toutes les promotions et les filières de l’Ecole.
«L’enjeu est de répondre aux attentes des néophytes et des passionnés d’arts, et de traduire sur le terrain les valeurs afférentes à l’évolution remarquable de la société et de son environnement socioculturel. Il est également question de contribuer à l’essor de l’enseignement artistique comme support efficace et condition sine qua non pour l’éducation et la formation. Il s’agit donc d’une n plateforme interactive globale qui fait recours à d’autres disciplines, dont les genres littéraires et les connaissances audiovisuelles, pour développer la réflexion, l’esprit critique et la réception esthétique», indique Abdallah Cheikh.

Ayoub Akil

About Rédaction

Check Also

Laila Benchekroun: un voyage décoiffant au cœur du patrimoine marocain

Dans l’univers pictural de l’artiste-peintre marocaine Laila Benchekroun, les couleurs s’expriment pleinement dans toutes leurs ...