Home / Economie & Entreprise / Les industriels marocains investissent toujours

Les industriels marocains investissent toujours

Au Maroc, les industriels prévoient de maintenir leurs dépenses d’investissement. En effet, ces dépenses d’investissement auraient déjà augmenté au premier trimestre 2017, pour 41% des chefs d’entreprises et stagné pour 49%. C’est ce qui ressort d’un sondage réalisé par Bank Al-Maghrib (BAM). Les industriels marocains déclarent une hausse des dépenses d’investissement dans l’ensemble des branches à l’exception la «mécanique et métallurgie», où elles auraient stagné, selon les résultats de l’enquête de conjoncture de BAM du 1er trimestre 2017. Pour le prochain trimestre, les industriels s’attendent à une stabilisation des dépenses d’investissement dans l’ensemble des branches d’activité à l’exception du « textile et cuir » et de l’ »agroalimentaire », où elles devraient augmenter. Ces dépenses seraient financées à hauteur de 72% par des fonds propres et de 28% par crédit, fait montrer l’enquête.

Toutefois, les entreprises de la branche « mécanique et métallurgie » envisageraient de financer leurs dépenses d’investissement futures à hauteur de 55% par crédit et 45% par autofinancement. L’enquête fait également ressortir qu’au 1er trimestre 2017, les coûts unitaires de production auraient stagné pour 64% des chefs d’entreprises et augmenté pour 33%. La proportion des industriels déclarant une stagnation des coûts de production a été de 79% pour le « textile et cuir », de 70% pour l’ »agro-alimentaire », de 60% pour la « mécanique et métallurgie » et de 56% pour la « chimie et parachimie », ajoute BAM.

About Rédaction

Check Also

l’institut du monde arabe

Quand l’Institut du monde arabe jongle avec le foot

EXPOSITION – L’Institut du monde arabe (IMA) de Paris organise, du 10 avril au 21 ...