Home / Maroc / Le TAS ralfe la Coupe du Trône

Le TAS ralfe la Coupe du Trône

TASAllez on ne dira pas que personne ne pariait le moindre centime sur le TAS! Mais on conviendra que la tâche des banlieusards casablancais s’annonçait difficile face aux Soussis du Hassania mieux aguerris pour ce genre de confrontations. Or il n’en fut rien de tout cela car les héritiers des Bouassa, Noumir et consorts ont allié la manière au résultat pour inscrire en lettres d’or leur nom au palmarès de la Coupe du Trône. En présence de SAR le Prince Moulay Rachid et dans un stade d’honneur archi-comble, les joueurs casablancais se sont montrés se sont transcendés pour faire plier leurs adversaires gadiris. À aucun moment de cette rencontre très disputée l’on a senti une quelconque différence de niveau entre une formation évoluant en Elite I et une autre qui vient à peine d’accéder en Elite II. Sous le sifflet d’un Adil Zourak, excellent du reste, cette finale a débuté sur les chapeaux de roue, les 22 joueurs se donnant à fond. Dès la 14e minute Malek Sissi donnait l’avantage à la Gazelle du Souss. Mais la joie des hommes de l’Argentin Miguel Gamondi fut de très coutye durée. En effet trois minutes plus tard le virevoltant Oussama Mellioui remettait les pendules à l’heure en crucifiant le keeper Abderrahmane El Houasli d’un joli tir.
La seconde mi-temps fut davantage plus relevée que la première au grand bonheur qu nombreux public présent. Le tournant du match se fera à la 75e minute lorsqu’un attaquant du TAS sera fauché en pleine surface de réparation du Hassania. L’arbitre Adil Zourak se référera au VAR pour prendre sa décision laquelle sera un penalty accordé aux hommes de Mustapha El Asri.
Chargé de la sentence, Oussama Mellioui transformera imparablement le coup de réparation donnant l’avantage aux siens. Un avantage que les protégés du président Mustapha Manfalouti défendront bec et ongles jusqu’au coup de sifflet final. Le capitaine du TAS pouvait alors monter recevoir le prestigieux trophée des mains de SAR Le Prince Moulay Rachid.
Après l’ASFAR, la Centrale Laitière, le Rachad Bernoussi, le Moghreb de Fès et Majd Al Madina, le Tihad de Casablanca est venu s’ajouter à la liste des équipes de divisions inférieures qui ont les surprises dont raffole Dame Coupe.

Mustapha Abou Ibadallah

 

About Rédaction

Check Also

Biennale

La Biennale casablancaise sous le soleil de La Réunion  

MANIFESTATION – La 5e édition de la Biennale casablancaise reviendra bientôt du 24 septembre au ...