Home / Maroc / Le film Sofia séduit les Madrilènes

Le film Sofia séduit les Madrilènes

Sofia Le film « Sofia », de la réalisatrice marocaine Meryem Benm’Barek, a été projeté, jeudi 11 avril 2019 à Casa Arabe à Madrid, dans le cadre de la 2e édition du Festival international cinéma de femmes (25-31 mars). Ce thriller social de 1h20mn raconte l’histoire d’un personnage éponyme jouée par Maha Alemi, jeune femme célibataire en déni de grossesse qui, avec l’aide de sa cousine Lena (Sarah Perles), part à la recherche du père de son enfant, afin d’éviter que l’hôpital où elle a accouché n’alerte les autorités. À partir de cette situation désespérée, la cinéaste marocaine aborde un sujet controversé, à savoir celui des mères célibataires au Maroc. Projeté dans une salle archi-comble, le long-métrage a gagné le pari de tenir en haleine une foule de cinéphiles qui n’ont pas tari d’éloges sur le film. Lors d’un échange avec le public à l’issue de la projection de cette oeuvre captivante, El Arbi El Harthi, directeur d’un centre culturel à Fuenlabrada près de Madrid, a salué la créativité cinématographique de Meriem Ben M’barek, qui, selon lui, dispose d’une force narrative unique et d’une capacité d’analyse hors-norme, notant qu’elle a réussi avec brio à parler des paradigmes culturels marocains avec beaucoup de finesse et de justesse. Depuis sa sortie en septembre 2018, « Sofia », une production du Maroc, la France et le Qatar, a reçu le Prix du meilleur scénario à Cannes dans la section « Un Certain Regard », le prix Le Valois du scénario du Festival Francophone d’Angoulême, trois prix aux 29è Journées Cinématographiques de Carthage, ainsi que le Prix spécial du jury au Festival du cinéma méditerranéen à Bruxelles. Pour la compétition officielle, un total de 11 films sont en lice pour décrocher les prix du festival.

About Rédaction

Check Also

Abdelkrim Benatiq

A Oujda, Abdelkrim Benatiq veut mobiliser la jeunesse africaine 

UNIVERSITÉ D’ÉTÉ – Si certains pays voient en la migration une contrainte, ou même une ...