Home / Afrique / Le film “Indigo” veut séduire Ouagadougou 

Le film “Indigo” veut séduire Ouagadougou 

IndigoCINÉMA – « Indigo » de la réalisatrice marocaine, Selma Bargach, a été sélectionné parmi les longs-métrages qui seront en compétition lors de la 26e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). Il s’agit du seul film marocain en lice pour l’Etalon d’or de « Yennenga » du FESPACO, prévu du 23 février au 2 mars 2019. Ce Festival, dont le pays d’honneur de la 26e édition est le Rwanda, a lieu tous les deux ans. Cette édition, couplée avec le cinquantenaire du FESPACO (1969-2019), aura comme thème « Confronter notre mémoire et forger l’avenir d’un cinéma panafricain dans son essence, son économie et sa diversité ». Outre « Indigo », 19 autres films sont sélectionnés avec 16 pays représentés : Mali, Burkina Faso, Tunisie, Tanzanie, Egypte, Ghana, Kenya, Côte d’Ivoire, Cameroun, Mozambique, Soudan, Rwanda, Afrique du Sud, Algérie et Nigeria, a indiqué la même source, ajoutant que le Burkina Faso, pays hôte, a le plus grand nombre de films retenus (trois), suivi de l’Afrique du Sud et de la Tunisie, qui ont chacune, deux représentants. « Indigo » est le deuxième long-métrage réalisé par Selma Bargach après « La 5e corde ». Il avait reçu, d’ailleurs, le prix du meilleur rôle féminin à la 21è édition du Festival du cinéma africain de Khouribga. A noter qu’au programme du FESPACO, figurent plusieurs activités, entre autres, le marché international du cinéma et de la télévision africaine, des films de la diaspora africaine et une cinémathèque, outre des publications, un salon VIP et un business-centre qui seront dédiés aux professionnels du cinéma et de l’audiovisuel. Des colloques et des débats sont également prévus autour de différentes thématiques, ainsi que des débats, forums et ateliers de discussions. Par ailleurs, l’ancienne ministre française de la Justice, Christiane Taubira, est annoncée comme invitée du FESPACO. 

About Rédaction

Check Also

BAD

La BAD veut soutenir l’innovation en Afrique

En partenariat avec la Fondation Rockfeller, Microsoft et Facebook, la BAD (Banque africaine de développement) ...