Home / Economie & Entreprise / Le déficit commercial s’est encore creusé

Le déficit commercial s’est encore creusé

Le déficit commercial marocain s’est dégradé en effet plus que prévu. C’est en tout cas ce qu’affirme l’Office des changes qui révèle que les échanges extérieurs du Maroc ont été marqués par une aggravation du déficit de la balance commerciale de 12% à plus de 66,1 milliards de dirhams (MMDH) à fin avril 2018 contre 59 MMDH durant la même période un an auparavant. Les importations ont atteint 158,8 MMDH, en augmentation de 9,2%, alors que les exportations se sont améliorées de 7,2% pour se chiffrer à 92,7 MMDH, précise l’Office des changes dans ses indicateurs préliminaires des échanges extérieurs du mois d’avril 2018.

Le taux de couverture des importations par les exportations s’est ainsi établi à 58,4% au titre des quatre premiers mois de 2018 contre 59,4% un an auparavant. L’accroissement des importations s’explique essentiellement par la hausse des produits bruts de 24%, des biens d’équipement (+13,5%), des produits finis de consommation (+10%) et des produits énergétiques (+9,5%). L’évolution des exportations est attribuable, quant à elle, à la progression des ventes de la quasi-totalité des secteurs, principalement l’aéronautique de 19,4%, l’automobile (+19,1%), et les phosphates et dérivés (+4,5%), ajoute la même source.

 

 

About Rédaction

Check Also

L’industrie agroalimentaire marocaine relève la tête

L’Établissement autonome de contrôle et de coordination des exportations (EACCE) vient de confirmer un regain ...