Energie verte

Quand l’Allemagne soutient les PME marocaines

Quand l’Allemagne soutient les PME marocaines
  • Marocains partout
  • 20 Octobre 2016 - 14:27
  • MAP

L’Allemagne dotera le Maroc d’une ligne de crédit de 45 millions d’euros pour les petites et moyennes entreprises marocaines, en vue de consolider l’efficacité énergétique nationale, a annoncé, jeudi 19 octobre 2016 à Rabat, le coordinateur du secteur énergie à GIZ Maroc, Phillipe Simonis.  «La volonté allemande de rétablir des liens assez étroits entre des Universités des centres de recherches européens et allemands en matière d’efficacité énergétique, le bâtiment et des matériaux nouveaux, avec la future plateforme en cours de construction à Benguerir gérée par l’institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) », a expliqué Phillipe Simonis. Il a relevé que ce séminaire appuyé par GIZ Maroc permettra aux différents opérateurs et aux centres de recherches et aux universités d’œuvrer ensemble sur plusieurs projets communs.

L’efficacité énergétique est importante dans la mesure où elle constitue une opportunité pour la création d’emploi et de nouveau métiers, l’investissement public et privé et aussi une occasion pour la structuration et la mise à niveau de plusieurs secteurs productifs afin d’augmenter le taux de production et améliorer la compétitivité, a noté M. Simonis. La formation et la qualification des ressources humaines sont aussi importants en plus d’autres facteurs techniques et financiers. La réussite de tout projet d’efficacité énergétique de petite et moyenne taille dépend essentiellement de la qualité des ressources humaines chargées de le concevoir, de le mettre en œuvre et de l’entretenir, a-t-il soutenu.

Pour ce responsable de GIZ Maroc, l’efficacité énergétique ne peut être réduite à sa seule dimension de réduction de la consommation énergétique mais doit prendre en considération l’ensemble des améliorations et d’optimisations supplémentaires écologique et sociales. Initié par l’IRESEN en collaboration avec l’Agence de développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique et l’Agence de coopération Allemande GIZ, sous l’égide du ministère de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, ce colloque labellisé COP 22 devra permettre aux acteurs nationaux, instituts de recherche, universités, bureaux d’études entreprises de construction et architectes de construire des partenariats pour le développement des solutions innovantes afin d’accompagner la stratégie énergétique nationale et favoriser le développement de villes vertes écologique.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...