Conférence

L’agriculture face au réchauffement climatique

L’agriculture face au réchauffement climatique
  • Marocains partout
  • 24 Octobre 2016 - 15:48
  • Rédaction

Mohammed Sadiki, Secrétaire Général du ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime, accompagné de M. Michael George Hage, Représentant de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) au Maroc, a présidé le lundi 24 octobre 2016 à Rabat, un séminaire national sur le thème «Le climat change, l’alimentation et l’agriculture aussi». Ce séminaire s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale de l’Alimentation du 16 octobre que notre pays célèbre chaque année à l’instar des pays membres de la FAO, et marque le 71e anniversaire de la création de la FAO. Il va permettre de sensibiliser et attirer l’attention sur le phénomène des changements climatiques et leurs impacts sur l’agriculture et la sécurité alimentaire, le développement durable et la préservation des ressources naturelles. Le Secrétaire Général du ministère s’est félicité de la qualité des relations de partenariat avec la FAO et salué son soutien aux grands chantiers du Plan Maroc Vert. Il a précisé que le Maroc, à travers la mise en œuvre de sa stratégie plan Maroc Vert, a choisi de relever les défis de sécurité alimentaire, d’amélioration des conditions de vie des populations rurales et de promotion de la gouvernance pour un développement humain durable. Il a rappelé que le Maroc a été récompensé en juin 2014 par la FAO pour avoir atteint le premier objectif relatif à la lutte contre l’extrême pauvreté et la faim deux ans avant l’échéance fixée.

Il a par ailleurs, insisté sur le fait que l’agriculture est, la seule activité humaine, capable non seulement de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, mais également, grâce à la photosynthèse, à fixer du carbone dans le sol et la biomasse. L’agriculture doit donc cesser d’être vue comme une part des causes du dérèglement climatique mais comme un secteur qui fait partie des solutions au problème de réchauffement climatique. Les interventions ont porté sur la situation mondiale de l’alimentation et de l’agriculture et les politiques et stratégies nationales en matière de sécurité alimentaire et de changements climatiques (finance climatique, stratégie sylvopastorale, politique de l’eau, stratégie énergétique, stratégie du développement durable). Des pratiques d’adaptation de l’agriculture et des systèmes alimentaires aux effets du changement climatique ont été présentées à travers des études de cas pertinents ainsi que certaines actions transverses menées en la matière.

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...