Home / Economie & Entreprise / La sous-traitance automobile expose ses atouts   

La sous-traitance automobile expose ses atouts   

A Tanger free zone, le Salon de la sous-traitance automobile revient du 25 au 27 avril 2018 sous le thème «La sous-traitance automobile au service de l’accélération de la croissance du secteur et de l’arrivée de nouveaux métiers». Ce salon se veut de créer une plateforme de sourcing/networking au niveau local et de mettre en avant les atouts incontestables et les acquis d’une industrie qui s’est transformée, au fil des années, en un véritable levier de croissance et d’accélération industrielle pour le Royaume, comme l’a souligné le vice-président de l’Association marocaine pour l’industrie et la construction automobile (AMICA), Rachid Machou, lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation de l’événement. Cette manifestation internationale, qui verra la participation de 300 exposants venus notamment des Etats Unis, d’Europe et d’Asie, constitue aussi une fenêtre ouverte sur la plateforme industrielle marocaine et vise à développer le tissu de la sous-traitance autour de l’écosystème automobile national, a précisé le responsable.  Aujourd’hui, la production automobile a atteint environ 400.000 véhicules en 2017 et devrait s’établir à 600.000 unités à l’horizon 2020, avec une hausse de 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 21 points de taux d’intégration locale.

Pour sa part, le directeur général de l’AMICA, Abdelaziz Meftah, a fait savoir que cette rencontre, organisée en partenariat avec Tanger Med Zone, Renault Maroc, Peugeot Citroën automobile, Atlantic Free Zone et l’Association des investisseurs de la zone franche d’exportation de Tanger (AIZFET), entend permettre aux 300 exposants participants à ce salon de dévoiler leurs dernières nouveautés et offres en matière de sous-traitance, et à environ 5.000 visiteurs de s’informer des dernières innovations de ce marché. Cet événement international, où seront exposées les opportunités offertes par le secteur de l’industrie automobile en matière de sous-traitance, ambitionne également de favoriser l’échange entre les constructeurs, les équipementiers de rangs 1 et 2 et les sous-traitants, et de répondre aux besoins de sous-traitance actuellement estimés à 600 millions d’euros et qui devraient atteindre plus d’un milliard d’euros à l’horizon 2020, a-t-il expliqué. Des leaders mondiaux dans ce domaine et des grands donneurs d’ordre seront présents au salon, afin de réussir les opportunités de business concrétisant ainsi des partenariats gagnant-gagnant. Le secteur de l’industrie automobile au Maroc, avec les deux usines Renault-Nissan, la prochaine mise en service des composantes du Projet Peugeot Citroën et l’implantation prochaine du constructeur chinois BYD qui entreprend la réalisation d’un écosystème industriel complet autour de la mobilité verte avec une capacité de production de plus de 100.000 de voitures électriques par an, est en avance par rapport aux objectifs fixés par le Plan d’accélération industrielle 2014-2020.

About Rédaction

Check Also

Ali EL AZZOUZI

Dataprotect, un expert qui sécurise vos données !

CONTENU PARTENAIRE – Dataprotect, le spécialiste marocain de la sécurité informatique, fête ses dix ans ...