Home / Maroc / Joutes Africaines : Le Raja, seul rescapé

Joutes Africaines : Le Raja, seul rescapé

Mustapha Abou Ibadallah

Le Wydad champion d’Afrique en titre a été sorti en quarts de finale alors que le Difaa d’El Jadida, l’autre représentant marocain en Ligue des champions n’a pu atteindre les quarts de cette compétition continentale. En coupe de la CAF le Raja de Casablanca a atteint les demi-finales pendant que la Renaissance Sportive de Berkane a chuté contre le Vita club du Congo.

  Un Raja new – look

En coupe de la CAF, la Renaissance de Berkane a fait bonne figure et s’est classée première de son groupe avec 13 points. Malheureusement en quarts de finale contre Vita Club, les hommes de Mounir Jaawani ont manqué d’expérience se faisant éliminer sans pour autant démérité. Revenant d’une longue traversée du désert marquée par des problèmes incommensurables le Raja semble avoir retrouvé ses sensations de battant démontrant ainsi que  les grands tombent malades mais ne meurent jamais. Malgré une crise financière asphyxiante et des recrutements peu coûteux mais bien ciblés par Fethi Jamal, le vice-champion du monde de 2013 a repris du poil de la bête. Il a terminé premier du groupe  A avec 11 points devançant ASVita Club, ASEC Milosas et Aduana Stars. Accédant en quart de finale les hommes de Juan Carlos Garrido ont écarté Cara Brazzaville et rencontreront Enymba en demi- finale de la coupe de la CAF. Seul rescapé des clubs nationaux le Raja aura la lourde responsabilité  de défendre la renommée du ballon rond marocain…

Raja

 

 Le champion en titre victime du départ de Benzerti

Le Wydad de Casablanca tenant du titre africain a fait un parcours époustouflant terminant en tête du Groupe C avec 12 points glanés  après trois victoires, deux nuls et une seule et unique défaite. Le club casablancais a devancé Horaya Conakry de trois points, Sundows de 6 longueurs et l’AS Togo Port de 8 encablures. C’est tout simplement dire que les Rouges ont dominé de la tête et des épaules leur groupe .Les coéquipiers de William Jebour pouvaient légitimement prétendre à conserver leur titre tant il est vrai que tant au cours des éliminatoire que des phases de poules ils étaient maîtres de leur sujet  sous le coaching de Fawzi Bezerti  adepte de l’offensive à outrance. Malheureusement et contre toute attente, le technicien tunisien appelé par son équipe nationale  a faussé compagnie au Wydad au moment où il avait le plus besoin de ses services. Abdelhadi Skitioui appelé à la rescousse n’pas réussi à hisser le WAC en demi – finales éliminé qu’il était par la bête noire des clubs marocains, Wifak Setif (1-0 à l’aller et 0-0 au retour). Un Wifak Setif entraîné, faut-il le rappeler, par Rachid Taoussi. Et comme on se console comme on peut disons que le Maroc sera en demi-finale en la personne de l’enfant de Sidi Kacem. Le Difaa d’El Jadida en apprentissage depuis bientôt cinq ans et précisément sous le coaching  d’Abdelhak Benchikha et Abderrahim Talib  est sur la bonne voie en ces joutes continentales malgré son élimination en phase des poules. Le club doukkali a terminé troisième du groupe B derrière TPMazembe et WIfak  Setif. Il par conséquent quitté la compétition le tête haute.

 

About Rédaction

Check Also

Meriem Mezian

EXPO : Meriem Mezian, ci-gît et revit l’Art  

EXPOSITION – Du 13 au 29 décembre prochain à Casablanca, l’Exposition « Les mains qui voient» rempile ...