Home / Economie & Entreprise / Industrie du recyclage : la COVAD voit grand !

Industrie du recyclage : la COVAD voit grand !

COVAD RAPPORT – La Coalition pour la Valorisation des Déchets (COVAD) vient de clore un long travail de recherches et d’études, et soumet un projet de contribution reposant sur non moins de 14 mesures prioritaires visant à non seulement transformer notre rapport à la gestion des déchets, mais à faire du Maroc leader industriel mondial du recyclage et de la valorisation des déchets porté par une des économies décarbonées les plus compétitives et les plus attractives de la région. ‘’Nous portons à cœur de réunir l’ensemble des critères de succès permettant à un écosystème vert de voir le jour et de créer autant de valeur économique que d’emplois verts et durables tout en garantissant la protection de l’environnement et la réduction des gaz à effet de serre,’’   souligne Mohamed Chaibi, président de la COVAD. En effet, le rapport des Marocains aux déchets est en pleine transformation, avec une prise de conscience réelle que cette matière, longtemps considérée comme un rebut, est désormais assimilée à un coproduit à forte valeur ajoutée. Ajouté à cela, le Royaume, sous l’impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu l’assiste, s’est fixé comme objectif ambitieux de se positionner comme un des leaders de la transition énergétique et environnementale, à l’échelle internationale et à travers la décarbonation de son économie et le respect des engagements climatiques internationaux dont il est signataire.

Face à une Europe engagée irréversiblement dans une transformation verte, notamment à travers le Green Deal, le Royaume est voué à s’adapter, avec perspicacité et proactivité, aux exigences et aux tendances socioéconomiques de son principal partenaire commercial. Positionnant le citoyen au cœur de nos échanges, dans un esprit de convergence et à travers des débats constructifs, nous avons réussi à nous fixer un cap et des objectifs formulés en recommandations. Cet engagement, porté par l’ensemble des parties prenantes privées et publiques, par la société civile ainsi que par les experts environnementaux, et avec le soutien et l’appui de nos décideurs, se veut être un effort national, devenu encore plus essentiel dans ce contexte de relance post COVID-19. « Élever l’économie circulaire verte et inclusive au rang des priorités nationales est à la fois un vœu sincère, une utopie mobilisatrice mais surtout une nécessité pragmatique », conclut le Président de la COVAD en introduction de cette contribution.

About Rédaction

Check Also

Polluclean

Polluclean Maroc ouvre ses portes aux diplomates

CONTENU PARTENAIRE – La célébration de la journée mondiale de l’hygiène a été marquée cette ...