Parution

Hassan Aourid sort un ouvrage sur l’islam politique

Hassan Aourid sort un ouvrage sur l’islam politique
  • Marocains partout
  • 15 Novembre 2016 - 16:55
  • MAP

Le chercheur marocain Hassan Aourid a signé, vendredi 11 novembre 2016 à la librairie 3e Millénaire à Rabat, son nouvel ouvrage intitulé  Al Islam Assiyassi fi Almizane» – cas du Maroc, (2016), en présence d’un parterre d’intellectuels. A cette occasion, Hassan Aourid a évoqué les circonstances dans lesquelles cet ouvrage, édité en langue française en 2015 sous le titre «L’impasse de l’islamisme» a été réalisé et traduit par lui-même en langue arabe, en s’arrêtant aussi sur les circonstances ayant marqué la naissance de l’islam politique, ses principales figures et idéologies.

Le livre est réparti en cinq chapitres. Le premier, intitulé « L’invention de la tradition », s’articule autour du « processus de l’invention de la tradition », un concept de l’historien britannique Eric Hobsbawm, en vue de consolider la cohésion sociale, de conférer un caractère légitime aux institutions et de diffuser des systèmes de valeurs et de convictions. Ledit chapitre qui comprend deux parties, à savoir « De l’invention des traditions au processus d’ajustement » et « Une nouvelle ère, de nouvelles références », décrypte également les traditions revues et la modernisation comme outil.

Le 2e chapitre de ce livre, de format moyen (160 pages), intitulé « Islamiser la modernité », comprend une « idéologisation des traditions » comme l’a analysé le philosophe iranien Daryush Shayegan, « les racines des idées du cheikh », « la manière d’utiliser l’idéologie » et « la définition des corpus », tandis que le 3e chapitre porte sur le parcours du Parti de la Justice et du Développement (PJD), entre autres. Intitulé « Moderniser l’islam », un concept de Allal El Fassi, le 4e chapitre aborde, quant à lui, la gestion de la chose religieuse, le cadre référentiel et les outils à même de moderniser l’islam, alors que le 5e chapitre porte sur la prégnance du salafisme. Professeur de Sciences politiques à l’Université Mohammed V de Rabat, et lauréat du prix Pouchkine en 2015, Hassan Aourid compte à son actif plusieurs ouvrages, notamment « le miroir brisé de l’Occident ».

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...